Pérez : Racing Point a "foiré" sa stratégie en qualifications

Sergio Pérez s'attend à une journée "douloureuse" pour Racing Point au championnat constructeurs ce dimanche, après s'être qualifié derrière les deux Renault en neuvième place.

Pérez : Racing Point a "foiré" sa stratégie en qualifications

Racing Point est actuellement quatrième du championnat constructeurs, deux points derrière McLaren et quatre devant Renault, Ferrari étant à 30 unités en sixième place. Cependant, les préparatifs pour le Grand Prix de l'Eifel, déjà lui-même perturbé ce vendredi, ont été rendus encore plus inhabituels au sein de la formation de Silverstone par le forfait de dernière minute de Lance Stroll ce samedi, qui a contraint l'équipe à rappeler Nico Hülkenberg en urgence pour les qualifications.

Hülkenberg s'est sans grande surprise qualifié au 20e et dernier rang au terme de son premier roulage du week-end avec la RP20 depuis le Grand Prix du 70e Anniversaire en août. Pérez, de son côté, estime que l'équipe a "foiré" sa séance en l'envoyant en piste en mediums lors de la Q1, ce qui l'a mis en danger et obligé à utiliser un train de tendres qui n'a pas pu lui servir en Q3.

Lire aussi :

Le Mexicain n'a ainsi pu réaliser qu'un seul tour lancé en Q3 et, alors qu'il s'était provisoirement classé sixième, il a finalement glissé au neuvième rang, derrière les Renault de Daniel Ricciardo et Esteban Ocon, ne devançant que la McLaren de Carlos Sainz. S'exprimant au micro de Sky Sports, Pérez a reconnu que le changement de pilote réalisé au dernier moment de l'autre côté du garage n'avait pas été "idéal" dans la préparation de la séance après l'annulation des EL1/EL2 la veille, mais estimé que l'équipe aurait tout de même dû faire mieux.

"Je pense que nous avons un peu foiré notre stratégie, nous pensions que nous aurions un peu plus de rythme et avons essayé les mediums en Q1, ce qui fait que nous avons en gros perdu un train pour la Q3. Nous n'en avions qu'un seul en Q3 et je pense que la piste a beaucoup évolué lors du dernier run. Le vent a augmenté donc l'équilibre était assez mauvais et malheureusement, je n'avais qu'un seul train. [...] Nous pouvions faire mieux de ce côté."

Lire aussi :

Pérez estime que le roulage minimal avec lequel les écuries et pilotes vont aborder la course de ce dimanche place l'ensemble de la grille dans l'inconnu. Toutefois, il ne se montre pas très optimiste pour Racing Point : "Ce n'est pas très réjouissant pour demain d'avoir les deux Renault devant, [et] la Ferrari ; la journée de demain pourrait être douloureuse au championnat. Tout a changé très rapidement avec l'absence de Lance ce matin, je pouvais voir un certain stress dans l'équipe. Je ne savais pas ce qui se passait, donc j'espère juste que Lance est en bonne santé et que nous pourrons le récupérer bientôt."

partages
commentaires
Bottas estime qu'il y a "trop d'essais libres" lors des Grands Prix

Article précédent

Bottas estime qu'il y a "trop d'essais libres" lors des Grands Prix

Article suivant

Sainz : "Nous sommes très loin de nos objectifs"

Sainz : "Nous sommes très loin de nos objectifs"
Charger les commentaires