Pérez : "Red Bull veut que je gagne ce week-end"

La question des consignes d'équipe se pose à nouveau pour Sergio Pérez et Red Bull.

Pérez : "Red Bull veut que je gagne ce week-end"

Au volant de la Red Bull RB16B, Sergio Pérez aura ce week-end sa première opportunité réaliste de remporter son Grand Prix à domicile, à Mexico, où il n'est jamais entré dans le top 5 auparavant. Mais dans le même temps, Max Verstappen livre une lutte au sommet face à Lewis Hamilton pour le titre mondial. On ne peut pas exclure que les deux Red Bull concluent cette course en tête sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez, et dans l'hypothèse où Pérez serait devant son coéquipier sous les yeux d'un public acquis à sa cause, la question d'une consigne d'équipe visant à octroyer sept points supplémentaires au Néerlandais se poserait certainement…

Ce sujet déjà abordé mardi avec Pérez a resurgi lors de la conférence de presse du Grand Prix de Mexico, et lorsqu'il est demandé au local de l'étape s'il serait prêt à céder la victoire à Verstappen ce week-end, celui-ci répond avec confiance : "Je pense que ce serait un très bon problème à avoir de mon côté. Cela dépend toujours de la situation, car la plupart des décisions sont habituellement prises pendant la course, dans le feu de l'action. Selon les circonstances, on verra. Mais je suis convaincu que toute l'équipe, Red Bull, tout le monde veut que je gagne ce week-end."

Pérez pense-t-il vraiment que Red Bull Racing le laissera gagner dans ces circonstances ? "Tout le monde est si enthousiaste – toute mon équipe, le public", insiste le natif de Guadalajara. "Vous savez, c'est un circuit très particulier pour nous. Et c'est une bataille très intense. On verra pendant la course, mais je suis convaincu que toute l'équipe veut vraiment… S'il y a une course qu'ils veulent que je gagne, c'est celle-ci. Je suis donc certain que j'aurai un soutien total de toute mon équipe."

Le sujet n'a en tout cas pas encore fait l'objet de discussions au sein de l'écurie. "Je ne vois pas un grand intérêt à en discuter maintenant", indique Pérez. "Nous verrons probablement où nous nous situerons samedi, et si cela vaut le coup d'avoir cette conversation. Tout de suite, il n'y a pas de garantie que nous allons être dans cette position. Je pense que ce sera un très bon problème à avoir pour l'équipe. Mais là, nous n'avons discuté de rien."

Quant à Daniel Ricciardo, qui était aux côtés de Pérez en conférence de presse, il ne cache pas qu'à moins de circonstances exceptionnelles, il ne laisserait jamais filer délibérément une victoire au Grand Prix d'Australie. "Là, ma réponse est non, je ne le ferais pas. Si c'était la dernière course de la saison et que le titre mondial se jouait sur cet échange, alors la prise de décision serait peut-être plus complexe. Mais non, une victoire à domicile, c'est ce dont on rêve quand on est petit. Si on l'a méritée en piste, on devrait pouvoir la remporter", conclut le pilote McLaren, qui n'a jamais eu de réussite à domicile, son seul podium en 2014 ayant finalement mené à une disqualification en raison d'un débit de carburant trop élevé.

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

L'avenir de Sargeant se présentait mal avant de signer avec Williams
Article précédent

L'avenir de Sargeant se présentait mal avant de signer avec Williams

Article suivant

Alpine a identifié la cause de la casse d'aileron d'Alonso

Alpine a identifié la cause de la casse d'aileron d'Alonso
Charger les commentaires