Réactions
Formule 1 GP des Pays-Bas

Pérez trop précautionneux avec ses pneus intermédiaires

Sergio Pérez estime que le besoin de préserver ses pneus intermédiaires lors des premiers tours du Grand Prix des Pays-Bas est la raison pour laquelle Max Verstappen a pu combler son retard et prendre la tête de la course.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB19

Une averse s'est abattue sur le circuit de Zandvoort lors du premier tour du Grand Prix des Pays-Bas et Sergio Pérez, septième sur la grille, a été le premier à réagir en chaussant les gommes intermédiaires à la fin de cette première boucle. Alors que la majorité de la grille s'est arrêtée un tour plus tard, le Mexicain a été propulsé en tête de cortège avec une avance de 10,4 secondes sur George Russell, le poleman Max Verstappen accusant 14,2 secondes de retard au quatrième tour.

Futur vainqueur du Grand Prix, Verstappen a alors haussé le ton en reprenant jusqu'à quatre secondes par tour à son coéquipier, l'écart ayant été ramené à quatre secondes avant le deuxième arrêt du champion, au 11e tour.

Victime de l'undercut de son coéquipier, Pérez a estimé que la différence de rythme significative entre les Red Bull en début de course était en grande partie due à la préservation de ses pneus intermédiaires, en souffrance sur une piste allant en s'asséchant, alors que des averses supplémentaires étaient attendues.

"Nous nous attendions à de la pluie, l'équipe m'a dit qu'il y aurait plus de pluie. La piste s'asséchait donc si j'avais attaqué, j'aurais détruit complètement les pneus intermédiaires", a indiqué le Mexicain, interrogé par Motorsport.com.

"[Les intermédiaires] étaient très, très rapides, donc bravo à l'équipe pour [l'arrêt au premier tour]. Malheureusement, nous n'avons pas compris qu'il n'allait plus pleuvoir, sinon nous aurions pu attaquer plus sur ce premier relais, probablement garder la tête plus longtemps."

En ce qui concerne la décision de scinder la stratégie en rappelant Verstappen au stand un tour avant Pérez, pourtant leader, ce dernier a indiqué : "Je pense que dans ces cas-là, l'équipe a plus d'informations que nous. C'est donc quelque chose que nous passerons en revue lors de la réunion, et je suis sûr qu'il y a une raison derrière tout cela."

En fin d'épreuve, une autre averse, beaucoup plus intense que celle du départ, a entraîné un arrêt au stand médiocre et a conduit Pérez à la faute, permettant ainsi à Fernando Alonso de prendre la deuxième place. Pire, une pénalité de cinq secondes, conséquence d'un excès de vitesse dans les stands, a fait sortir le pilote Red Bull du podium au profit de Pierre Gasly.

"C'était le chaos, il y avait beaucoup de changements et, malheureusement, notre bonne décision en début de course s'est avérée moins bonne à la fin. C'est dommage que nous perdions le podium parce que je pense que nous le méritions vraiment aujourd'hui."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Ricciardo a été opéré, Lawson se prépare pour Monza
Article suivant Red Bull confirme une nouvelle fois Pérez pour 2024

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse