Pérez : "Williams est trop loin devant"

partages
commentaires
Pérez :
Par : Scott Mitchell
1 avr. 2017 à 07:00

Après avoir obtenu une quatrième place sans précédent au championnat du monde 2016, Force India a abordé cette nouvelle saison avec ambition en visant le top 3. Un objectif qui va manifestement devoir être revu à la baisse.

Sergio Perez, Sahara Force India F1
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Sergio Perez, Force India VJM10, devant Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Sergio Perez, Force India VJM10
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Sergio Perez, Force India VJM10

Au Grand Prix d'Australie, les deux Force India sont restées bloquées en Q2, bien que Sergio Pérez et Esteban Ocon soient parvenus à se classer respectivement septième et dixième en course, prenant les Toro Rosso en sandwich.

Pérez a fini la course à 27 secondes de la Williams de Felipe Massa et à un tour du vainqueur, ne franchissant le drapeau à damier qu'avec une seconde d'avance sur la Toro Rosso de Carlos Sainz.

"Je pense que Williams est trop loin devant à l'heure actuelle", estime le pilote Force India. "Toro Rosso était plus rapide que nous, Haas était plus rapide que nous, donc les battre en piste avec la stratégie, l'équipe peut en être très contente. Je pense que nous avons obtenu un meilleur résultat qu'espéré, meilleur que ce que le rythme de la voiture méritait. Notre équipe a fait un week-end parfait, et j'en suis très satisfait."

Meilleur que ce que la voiture méritait ? Les chiffres semblent corroborer les propos de Pérez. Force India a perdu plus de terrain que tout autre équipe en termes de performance pendant l'intersaison. Si l'on compare le meilleur tour de chaque équipe sur l'ensemble du week-end, la VJM10 est dans les 103,45% du meilleur temps, contre 101,55% l'an dernier. À Melbourne, la Force India était plus lente que toutes les équipes, sauf McLaren et Sauber.

Par conséquent, Pérez et Ocon ont dû compenser le manque de performance de leur voiture sur le tracé de l'Albert Park, mais ce ne sera pas aussi facile sur tous les circuits.

"Je pense que Melbourne est un circuit où le pilote peut davantage faire la différence", poursuit le Mexicain. "C'est une piste très bosselée, étroite et difficile. Donc quand nous serons sur un circuit plus normal où la rapidité de la voiture est plus importante, nous aurons plus de difficultés. Il nous faut les évolutions dès que possible, il faut travailler dur sur la voiture."

"Comme nous l'avons vu par le passé, Force India ne commence généralement pas très bien la saison. C'est probablement mon meilleur début de saison en quatre ans avec l'équipe, donc c'est assez encourageant. Le chemin reste long, mais pour l'instant, nous ne sommes pas là où nous avons fini [à Melbourne]."

Lors des essais de pré-saison, Pérez a déclaré que l'équipe avait identifié "de nombreuses faiblesses" sur la VJM10. Celles-ci n'ont manifestement pas encore été éradiquées, du moins pas toutes.

"Nous avons amélioré la voiture par rapport aux essais, mais je pense que les faiblesses sont là. Nous ne pouvons pas vraiment équilibrer la voiture, donc je pense que c'est ce qu'il faut résoudre", conclut-il.

Sondage mondial des fans 2017

Prochain article Formule 1
Marta García rejoint la Renault Sport Academy

Previous article

Marta García rejoint la Renault Sport Academy

Next article

Diaporama - Les constructeurs disparus de la F1 depuis 25 ans

Diaporama - Les constructeurs disparus de la F1 depuis 25 ans

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Force India , Williams
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités