Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1
Prime
Formule 1 Nostalgie

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Par :

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Je suis récemment tombé sur une photo de la Fittipaldi F9, ce qui m'a ramené en 1982, lorsque je travaillais encore pour l'écurie brésilienne. J'étais chez McLaren à la fin des années 1970 quand Alastair Caldwell a quitté l'équipe pour prendre la direction de Fittipaldi. Il m'a convaincu de le suivre car ils avaient besoin de quelqu'un pour renforcer le design à la suite du départ de Ralph Bellamy pour Ensign. La seule autre personne de ce département était le regretté Ricardo (Richard) Divila, un employé de longue date des frères Fittipaldi, Emerson et Wilson.

À cette époque, l'équipe était basée au Slough Trading Estate. Je n'étais pas arrivé depuis bien longtemps au moment de la fusion entre Fittipaldi et l'écurie canadienne Wolf. Leur usine, plus grande que celle de Slough et avec de meilleures installations, était située dans la banlieue de Reading. De futurs grands noms du sport automobile y travaillaient déjà, dont Harvey Postlewhaite et Peter Warr, et on retrouvait Roy Topp, Dennis Davis et Charlie Moody parmi les autres membres de l'équipe.

partages
commentaires

Mercedes pourrait réévaluer son partenariat polémique

Le directeur exécutif de l'écurie Mercedes en F1, Toto Wolff, a laissé entendre que sa structure pourrait réexaminer son accord de sponsoring avec Kingspan alors que la polémique enfle au Royaume-Uni.

Sainz ne "comprend toujours pas" les raisons de son tête-à-queue

Carlos Sainz peine à comprendre pourquoi il lui a été impossible de négocier le virage 10 du circuit de Djeddah sans partir à la faute lors de la Q2 du Grand Prix d'Arabie saoudite.

Duels en qualifications : le point après le GP d'Arabie saoudite 2021

Retrouvez les duels internes entre équipiers après les qualifications du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 de F1.

Verstappen a encore une "bonne chance" de victoire malgré son erreur

Max Verstappen estime que Red Bull a toujours une "bonne chance" de gagner le premier Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 de F1, en dépit de l'erreur qui lui a coûté la pole.

Les pneus usés de Hamilton n'inquiètent pas Wolff pour la course

C'est avec des pneus qui ont déjà parcouru neuf tours que Lewis Hamilton prendra le départ ce dimanche, mais ce n'est pas source d'inquiétude selon Toto Wolff.

Simplement averti, Gasly explique l'incident avec Sainz en qualifs

Pierre Gasly est revenu sur l'incident avec Carlos Sainz lors de la Q1 des qualifications du Grand Prix d'Arabie saoudite de Formule 1, pour lequel il a reçu un "avertissement officiel" de la part des commissaires.

Mazepin prend la défense de Hamilton après leur incident

S'il s'est fait une belle frayeur en déboulant sur une Mercedes au ralenti en EL3, Nikita Mazepin n'aurait pas voulu que Lewis Hamilton soit pénalisé.

Max Verstappen Champion au GP d'Arabie saoudite si...

Max Verstappen dispose au Grand Prix d'Arabie saoudite d'une première balle de match dans son duel face à Lewis Hamilton et pourrait décrocher à Djeddah son premier titre de Champion du monde de F1.

La F1 et Motorsport Network dévoilent les résultats du plus grand sondage mondial mené par Nielsen Sports
Article précédent

La F1 et Motorsport Network dévoilent les résultats du plus grand sondage mondial mené par Nielsen Sports

Article suivant

Sondage F1 : Verstappen et McLaren les plus populaires

Sondage F1 : Verstappen et McLaren les plus populaires
Charger les commentaires