Petrov estime pouvoir s'améliorer avec le temps

Vitaly Petrov n’a pas encore eu l’occasion de nous montrer tout son potentiel ! C’est en tout cas ce que pense le jeune pilote russe qui n’a de cesse été devancé par son équipier Robert Kubica depuis le début de la saison

Vitaly Petrov n’a pas encore eu l’occasion de nous montrer tout son potentiel ! C’est en tout cas ce que pense le jeune pilote russe qui n’a de cesse été devancé par son équipier Robert Kubica depuis le début de la saison.

Renault a déjà averti à plusieurs reprises son pilote débutant qu’il lui faudrait marquer plus régulièrement des points s’il voulait assurer son avenir en Formule 1 à Enstone. En effet, il n’a inscrit que sept petits points, ce qui représente un maigre butin comparé aux 89 unités rapportées par Robert Kubica.

Arrivé au Hungaroring, lorsqu'un journaliste lui a demandé s’il ressentait la pression de son équipe, Vitaly Petrov a répondu : "Non. Je sais de quoi je suis capable. Je leur demande simplement de bien vouloir me donner du temps. C’est important pour moi car quand je roulais en GP2 j’ai eu besoin de trois années pour être rapide car je n’avais pas l’habitude de piloter ce genre de voiture."

"J’ai dû apprendre à travailler avec l’équipe, les ingénieurs et la configuration de la voiture. Je dirais que ça a été mon école. La Formule 1 l’est aussi, mais à un niveau plus élevé, donc j’ai simplement besoin d’un peu plus de temps."

"Je n’accorde pas d’importance à ce que les gens disent. J’essaye toujours de faire de mon mieux, d’aller aussi vite que possible. Bien entendu il est plus positif d’entendre des bonnes choses de la part de l’équipe plutôt que l’inverse. Mais quoi qu’il en soit j’essaye de pousser le plus possible."

"Vous pouvez constater qu’à la mi-course, Robert et moi sommes toujours dans les mêmes temps au tour. C’est parce que j’apprends du vendredi au dimanche et qu’arrivé à la mi-course, mes temps au tour sont identiques grâce à mon apprentissage. "

Vitaly Petrov est également revenu sur ses performances en qualifications qu’il estime être en dessous de ses capacités. Depuis qu’il court en Formule 1, il n’a toujours pas devancé son équipier sur la grille de départ.

"Je n’ai aucun problème en course. Je ne peux pas en dire autant durant les qualifications. Nous devons nous y améliorer car par exemple, en Allemagne, j’ai réalisé un temps identique à celui de Kubica jusqu’au virage numéro 16."

"J’ai perdu trois dixièmes dans ce virage car je ne savais pas comment le négocier. Je n’ai pas eu assez de temps pour apprendre à le négocier rapidement. Ca n’a l’air de rien, mais ça m’a couté trois dixièmes et j’ai terminé en dixième position."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica , Vitaly Petrov
Type d'article Actualités