Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Petrov - SMP pourrait considérer un programme en F1

partages
commentaires
Petrov - SMP pourrait considérer un programme en F1
Par :
6 févr. 2016 à 15:30

Premier pilote russe dans l’histoire de la Formule 1, Vitaly Petrov pense que sa nouvelle équipe en Endurance, le SMP Racing, pourrait avoir des ambitions pour faire son entrée en F1 à long terme.

Vitaly Petrov
Vitaly Petrov dans la fanzone
Vitaly Petrov, Renault F1 Team, Fernando Alonso, Scuderia Ferrari
Vitaly Petrov sur la grille avec Ivan Samarin
Vitaly Petrov, Caterham F1 Team
#37 SMP Racing BR01 Nissan : Maurizio Mediani, Nicolas Minassian, Mikhail Aleshin, Kiriil Ladygin, #10 Wayne Taylor Racing Corvette DP : Ricky Taylor, Jordan Taylor, Max Angelelli, Rubens Barrichello
#37 SMP Racing BR01 Nissan : Maurizio Mediani, Nicolas Minassian, Mikhail Aleshin, Kiriil Ladygin
Vitaly Petrov
Vitaly Petrov
Vitaly Petrov, Caterham
Vitaly Petrov (Caterham) devance Kimi Räikkönen (Lotus F1)

Petrov, qui a piloté pour Renault et Caterham lors de son passage de trois saisons en F1 (2010-2012), défendra les couleurs du SMP Racing cette saison dans la catégorie LMP2 du FIA WEC. Il sera au volant du prototype BR01, le même qui a décroché la pole position la semaine dernière aux États-Unis à l’occasion des 24 Heures de Daytona. Vainqueur de deux titres en WEC ces deux dernières saisons, SMP dispose désormais du plus gros programme de développement pour pilotes dans la discipline, ce qui laisse penser à Petrov que cela pourrait, à terme, mener le projet jusqu’en F1. 

"L’équipe a beaucoup de programmes différents prévus pour l’avenir", explique Petrov à Motorsport.com. "Peut-être que nous irons en LMP1, peut-être que dans le futur nous irons en F1, personne ne le sait encore. Mais il veulent être la meilleure équipe du monde, et c’est ce que j’aime. Je ne serai pas seulement un pilote du programme SMP, et c’est le type de contrat que j’attendais après la F1. Nous avons beaucoup d’autres pilotes et je travaillerai avec eux, ainsi que pour aider les gens en Russie à bâtir quelque chose autour du sport automobile."

"C’est déjà l’un des plus gros programmes au monde [SMP soutient plus de 50 pilotes, ndlr], et cette année sera plus importante que jamais. Je crois que vous verrez beaucoup de changements cette année. Nous devons rendre la course plus populaire en Russie. Nous avons maintenant un circuit de Formule 1. C’est très important de l’avoir, et Sotchi a été un évènement très populaire ces deux dernières années. Nous avons attendu longtemps pour l’avoir."

Un "grand avenir" en WEC

De retour au volant à plein temps cette saison, après une année sabbatique et une expérience décevante en DTM en 2014, Petrov sera le fer de lance de SMP Racing en LMP2. 

"Je suis vraiment impatient de courir avec notre prototype russe, la BR01", insiste-t-il. "La voiture est plutôt bonne, elle a décroché la pole aux 24 Heures de Daytona, et nous devons travailler dur pendant les essais avant le début de la saison en WEC. Je peux voir un grand avenir ici : avec une équipe russe, une voiture russe développée par des Russes - ce qui pourrait prendre deux ou trois ans -, nous avons beaucoup de travail mais c’est une formidable opportunité."

"Cette voiture a un gros potentiel, et nous le savions depuis les essais à Daytona. Nous avons eu quelques problèmes avec le moteur en essais libres [après avoir pris la pole position], puis il a semblé que le remplacement du moteur n’a pas été suffisant pour la course. Bien sûr, nous pouvons déjà gagner cette année, car la voiture semble rapide. Maintenant, nous commençons à travailler sur les tests, nous allons faire de nombreux essais, et nous essaierons de gagner en WEC et au Mans."

Retour au Mans

Âgé de 31 ans, Petrov a déjà couru au Mans par le passé, ainsi qu’en prototype lors d’un programme mené de front en 2007 avec le GP2. 

"J’ai déjà une certaine expérience après avoir couru au Mans en 2007 [dans une Courage-AER LMP2 aux côtés de Romain Iannetta et Liz Halliday], à Valence en LMP2 et à Spa avec la Courage LMP1", rappelle-t-il. "Je connais donc plus ou moins les choses, il n’y a rien de nouveau. Les gens avec qui je vais travailler, j’ai travaillé avec eux auparavant ou bien ce sont des amis. La clé de ce projet est de développer la voiture ensemble, nous devons l’amener à l’arrivée et obtenir des résultats."

"Tout le monde ici comprend ce que nous devons faire. Ils ont couru au Mans ces dernières années, ils savent déjà à quoi s’attendre. Nous avons besoin d’un bon programme d’essais, et ensuite je crois que nous aurons de bonnes chances de réussir. Le plus important, c’est que l’équipe est très professionnelle. Ils travaillent très dur pour amener cette voiture au meilleur niveau, et l’équipe a déjà gagné le WEC en LMP2 en 2014 et en GTE Am l’année dernière."

Article suivant
Hill - Rosberg sera "plus redoutable" pour Hamilton en 2016

Article précédent

Hill - Rosberg sera "plus redoutable" pour Hamilton en 2016

Article suivant

Il y a 10 ans - A l'aube du duel Renault/Ferrari

Il y a 10 ans - A l'aube du duel Renault/Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Vitaly Petrov
Équipes SMP Racing
Auteur Charles Bradley