Comment l'aileron avant de Ricciardo l'a privé de podium

partages
commentaires
Comment l'aileron avant de Ricciardo l'a privé de podium
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
25 juin 2018 à 14:00

Une série de photos montre clairement que l’aileron avant de la Red Bull de Daniel Ricciardo s’est progressivement désintégré durant le Grand Prix de France.

Daniel Ricciardo semblait être capable de rivaliser avec son coéquipier Max Verstappen en début de course. L’Australien a vite doublé Carlos Sainz dans sa Renault pour prendre le troisième rang, puis s’est rapproché de Verstappen.

Toutefois, ses espoirs de terminer second se sont envolés quand son aileron avant a commencé à partir en morceaux pour une raison inconnue par son équipe.

La Red Bull s’est mise à sous-virer de plus en plus, et Ricciardo n’a rien pu faire pour contrer l’attaque portée par Kimi Räikkönen pour la troisième place.

Ces photos montrent l’évolution des dommages subis par l’aileron avant.

Le départ de la course

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, à la lutte avec Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18

Quand Ricciardo double Sainz (photo ci-dessus), l’aileron avant de la Red Bull est en parfait état. Il n’a donc pas été endommagé lors du chaos survenu durant le premier tour.

C’est lors du changement de pneus, effectué au 29e tour, que l’équipe s’est aperçue que l’aileron avant était brisé.

Alerte

La photo ci-dessous montre que les deux volets supérieurs de l’aileron gauche (à droite sur la photo) sont manquants.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, sort des stands après un arrêt

L’équipe pense que ces éléments se sont détachés deux tours avant l’arrêt de Ricciardo. En revanche, les ingénieurs ne peuvent affirmer si cela résulte d’un contact avec un débris sur la piste ou parce que les éléments se sont décollés de la structure principale.

À son retour en piste, l’Australien n’a pu rouler aussi vite qu’auparavant et n’a pu suivre le rythme imposé par Verstappen.

Un autre bris

Au cours du second relais en piste, ce sont les volets supérieurs de l’aileron droit qui se sont détachés.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

La photo ci-dessus montre bien que les éléments supérieurs des deux côtés sont absents.

Ricciardo avait choisi de rouler avec un peu plus d’appui à l’arrière que Verstappen. Il a donc dû équilibrer sa voiture en ajoutant un peu d’aileron à l’avant. Mais la perte de ces éléments a causé un énorme sous-virage qui l’a empêché de se battre et lui a fait perdre la troisième place.

"J’avais perdu beaucoup d’appui et ma voiture sous-virait", explique Ricciardo après l’arrivée. "J’étais lent et Kimi n’a eu aucun mal à me rattraper. Je me suis retrouvé avec une voiture endommagée juste avant mon arrêt." 

Article suivant
Longtemps attendue, l'évolution du MGU-K Renault est disponible !

Article précédent

Longtemps attendue, l'évolution du MGU-K Renault est disponible !

Article suivant

Verstappen déplore un traitement différent de l'erreur de Vettel

Verstappen déplore un traitement différent de l'erreur de Vettel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Lieu Circuit Paul Ricard
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Analyse