Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Photos - Les dernières modifications techniques sur les F1

partages
commentaires
Photos - Les dernières modifications techniques sur les F1
Par : Giorgio Piola
Co-auteur: Matt Somerfield
22 nov. 2018 à 19:35

Giorgio Piola et Sutton Images nous montrent les modifications apportées aux monoplaces pour ce dernier Grand Prix de la saison 2018, à Abu Dhabi.

 

 

Diapo
Liste

Vue détaillée de l'aileron avant de la Ferrari SF71H

Vue détaillée de l'aileron avant de la Ferrari SF71H
1/16

Photo de: Giorgio Piola

Ferrari va tester cet aileron avant hybride qui permettra à ses ingénieurs d’obtenir une meilleure idée des impacts qu’aura cet appendice l’an prochain. Notez la dérive très simplifiée qui amenuise la dispersion de l’air loin du pneu avant.

Des nez et ailerons avant de la Ferrari SF71H

Des nez et ailerons avant de la Ferrari SF71H
2/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

L’aileron hybride 2019 est celui du haut, tandis que celui utilisé en 2018 est en bas.

Vue détaillée d'un aileron avant de la Mercedes-AMG F1 W09

Vue détaillée d'un aileron avant de la Mercedes-AMG F1 W09
3/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Aileron avant de la Mercedes W09. Les ailerons 2019 seront grandement simplifiés.

Des nez et ailerons avant de Haas F1 Team VF-18

Des nez et ailerons avant de Haas F1 Team VF-18
4/16

Photo de: Mark Sutton

La Haas de Romain Grosjean dispose de deux types d’ailerons avant. Notez les différences apportées aux volets supérieurs.

Des nez et ailerons avant de Scuderia Toro Rosso STR13

Des nez et ailerons avant de Scuderia Toro Rosso STR13
5/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Vue des deux types d’ailerons avant de la Toro Rosso.

La Scuderia Toro Rosso STR13 dans le garage

La Scuderia Toro Rosso STR13 dans le garage
6/16

Photo de: Mark Sutton

Les mécaniciens de l’écurie Toro Rosso et les techniciens de Honda préparent cette STR13 pour la dernière course de la saison.

Des pneus Pirelli

Des pneus Pirelli
7/16

Photo de: Lionel Ng / Sutton Images

Les roues arrière nervurées de la Red Bull aident à mieux contrôler la température des pneus.

Vue détaillée du cockpit de la Ferrari SF71H

Vue détaillée du cockpit de la Ferrari SF71H
8/16

Photo de: Giorgio Piola

Vue du cockpit d’une Ferrari SF71H, de son Halo et de ses rétroviseurs.

L'aileron avant de la Mercedes-AMG F1 W09

L'aileron avant de la Mercedes-AMG F1 W09
9/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Vue de la fameuse cape située sous l’aileron avant de la Mercedes W09.

Vue détaillée des déflecteurs de la Ferrari SF71H

Vue détaillée des déflecteurs de la Ferrari SF71H
10/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Vue du fond plat retourné et des trois arêtes fixées au bord d’attaque de la Ferrari SF71H.

Vue détaillée de l'aérodynamique du nez d'une Ferrari SF71H

Vue détaillée de l'aérodynamique du nez d'une Ferrari SF71H
11/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Ouïe d’alimentation du S-duct de la Ferrari SF71H, subdivisée en plusieurs canaux.

Vue détaillée d'un aileron avant de Ferrari SF71H

Vue détaillée d'un aileron avant de Ferrari SF71H
12/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

L’aileron avant de la Ferrari SF71H dispose, comme la Red Bull RB14, de dérives à fentes et d’un rebord inférieur incliné.

Vue détaillée d'éléments aérodynamiques de la Ferrari SF71H

Vue détaillée d'éléments aérodynamiques de la Ferrari SF71H
13/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Vue des aubes de déviation de la Ferrari SF71H. Les éléments avant sont fixés sous le nez tandis que les autres, plus en arrière, sont rattachés au châssis.

Vue détaillée du fond plat de la Ferrari SF71H

Vue détaillée du fond plat de la Ferrari SF71H
14/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Vue du bord du fond plat de la Ferrari SF71H et de l’espace où sont intégrées les fentes et échancrures qui forment les flux d’air.

Vue détaillée des déflecteurs de la Ferrari SF71H

Vue détaillée des déflecteurs de la Ferrari SF71H
15/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Autre vue qui montre les dérives latérales, prolongements du splitter et bord d’attaque du fond plat, le tout d’une extrême complexité.

La livrée spéciale de la McLaren MCL33 de Fernando Alonso pour sa dernière course

La livrée spéciale de la McLaren MCL33 de Fernando Alonso pour sa dernière course
16/16

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

La McLaren de Fernando Alonso possède une livrée spéciale pour ce week-end. On note aussi la complexité du bord du fond plat de la MCL33.

Article suivant
Consignes d'équipe : Hartley et le "beau discours" de Gasly

Article précédent

Consignes d'équipe : Hartley et le "beau discours" de Gasly

Article suivant

L'avenir des protégés de Ferrari et Renault se dessine en FIA F3

L'avenir des protégés de Ferrari et Renault se dessine en FIA F3
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Lieu Yas Marina Circuit
Auteur Giorgio Piola