Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Photos - Les nouveautés techniques au GP du Mexique

partages
commentaires
Photos - Les nouveautés techniques au GP du Mexique
Par :
Co-auteur: Matthew Somerfield
25 oct. 2019 à 14:15

Grâce à Giorgio Piola et Sutton Images, retrouvez les dernières évolutions techniques des monoplaces de Formule 1 à Mexico, pour le Grand Prix du Mexique 2019.

Lire aussi :

Cliquez sur les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

Diapo
Liste

Suspension avant de la Toro Rosso STR14

Suspension avant de la Toro Rosso STR14
1/15

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

Cette photo permet d'avoir un bel aperçu de la STR14 pas encore totalement assemblée. Notez les nombreux conduits utilisés pour transporter le flux d'air autour de l'assemblage et des freins.

Capot moteur de la Toro Rosso STR14

Capot moteur de la Toro Rosso STR14
2/15

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Toro Rosso ne va pas seulement utiliser une sortie de refroidissement plus grande à l'arrière de sa voiture à Mexico, pour mieux répondre aux exigences de l'altitude et des unités de puissance, mais il disposera d'une solution plus imposante au niveau du T-wing.

Déflecteurs de la Ferrari SF90

Déflecteurs de la Ferrari SF90
3/15

Photo de: Giorgio Piola

Vue rapprochée de la zone des déflecteurs de la Ferrari. Notez comment les fentes sont utilisées sur l'élément supérieur pour refléter les fentes de la surface inférieure afin que cette configuration demeure légale.

Suspension arrière de la Ferrari SF90

Suspension arrière de la Ferrari SF90
4/15

Photo de: Giorgio Piola

La zone autour du pneu arrière a été grandement développée par les écuries récemment et, comme nous pouvons le voir, de la part de Ferrari cela veut dire qu'un grand nombre de fentes et d'ailettes sont utilisées pour contrôler la façon dont le flux d'air qui s'échappe du pneu affecte le flux autour de l'arrière (en forme de bouteille de coca) et dans le diffuseur. Dans le cas de la Scuderia, il est intéressant de voir la fente dans le fond plat à la gauche des stries verticales.

Aileron arrière de la Ferrari SF90

Aileron arrière de la Ferrari SF90
5/15

Photo de: Giorgio Piola

Vue rapprochée de l'aileron arrière de la Ferrari pour Mexico. L'équipe utilise ce qui serait vu d'ordinaire comme une configuration à fort appui. Le but étant bien entendu de générer le maximum d'appui en dépit de la contrainte de l'altitude et de la plus faible densité de l'air.

Racing Point RP19

Racing Point RP19
6/15

Photo de: Giorgio Piola

L'appendice en forme de torpille qui est sur le côté de l'entrée d'air de la RP19 contient des caméras thermiques qui surveillent le comportement des pneus pendant les essais libres, ce qui donne aux ingénieurs des données vitales sur lesquelles travailler pour les qualifications et la course. Sa forme a pour but d'atténuer son impact aérodynamique sur les autres zones de la monoplace.

Racing Point RP19

Racing Point RP19
7/15

Photo de: Giorgio Piola

Le rajout en forme de goutte d'eau sur l'appui-tête de la Racing Point ne vise pas seulement à offrir plus de maintien à la tête des pilotes mais également à réduire les vibrations et autres désagréments aérodynamiques dans cette zone.

Red Bull Racing RB15

Red Bull Racing RB15
8/15

Photo de: Giorgio Piola

La performance en matière de refroidissement est fondamentale dans l'air raréfié du GP du Mexique, donc Red Bull a ouvert le capot moteur dans le prolongement de la structure du Halo.

Arrière de la Red Bull RB15

Arrière de la Red Bull RB15
9/15

Photo de: Giorgio Piola

À l'arrière de la voiture, Red Bull a opté pour la sortie de refroidissement la plus grande de la saison jusqu'ici, avec des ouvertures également situées autour des bras des triangles supérieurs de suspension.

Red Bull RB15

Red Bull RB15
10/15

Photo de: Giorgio Piola

Ce cliché montre à quel point ces nouvelles ouvertures sont larges mais aussi que l'écurie a choisi un seul élément pour le T-wing alors que l'impact de la traînée est bien moins important en altitude.

Aileron avant de la Williams FW42

Aileron avant de la Williams FW42
11/15

Photo de: Giorgio Piola

Voici, côte à côte, les deux ailerons avant utilisés par Williams au Japon et qui vont de nouveau être testés au Mexique. Le nouvel aileron (à gauche) est différemment proportionné au niveau des flaps supérieurs, moins de place étant laissée à section ajustable.

Aileron avant de la Williams FW42

Aileron avant de la Williams FW42
12/15

Photo de: Giorgio Piola

La nouvelle spécification de l'aileron avant Williams vue de derrière.

Déflecteurs de la Williams FW42

Déflecteurs de la Williams FW42
13/15

Photo de: Giorgio Piola

Vue globale des déflecteurs et des autres pièces qui entourent les pontons de la Williams FW42.

Aileron avant de la Racing Point RP19

Aileron avant de la Racing Point RP19
14/15

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Voici le nez revu introduit par Racing Point au GP de Belgique et qui dispose d’ouïes modifiées au niveau des piliers d'attache de la moustache.

Aileron avant de la Racing Point RP19

Aileron avant de la Racing Point RP19
15/15

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Le nouveau design du nez a été couplé avec une nouvelle moustache dont la partie externe a été redessinée, ce qui a permis de mieux proportionner la section extérieure pour composer avec le sillage de traînée venu du pneu.

Article suivant
Bottas révèle un temps de réaction spectaculaire à Suzuka

Article précédent

Bottas révèle un temps de réaction spectaculaire à Suzuka

Article suivant

EL1 - Hamilton débute bien, devant Leclerc et Verstappen

EL1 - Hamilton débute bien, devant Leclerc et Verstappen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Auteur Giorgio Piola