Pic : "Nous rapprocher de Caterham et du milieu de grille"

G

G.N., Barcelone - Charles Pic revient sur le tracé qui le vit gagner en GP2 l’an dernier. Le Français aime le circuit de Barcelone, et affiche une courbe de progression constante face à son expérimenté coéquipier Timo Glock. Exister en fond de grille avec Marussia, c’est possible ! Le pilote Marussia s'est montré optimiste pour le reste de la saison devant la presse française.

Tout d'abord, que s'est-il passé à Bahreïn?

Une petite anomalie au niveau du moteur, quelque chose de très rare. Cosworth, notre motoriste, nous a expliqué que c'était la première fois que cela leur arrivait. Malheureusement, l'abandon était obligatoire.

Quelles améliorations apportez-vous pour ce premier Grand Prix européen?

Nous avons apporté plusieurs nouvelles pièces que nous avons testées au Mugello la semaine dernière. Notamment au niveau du diffuseur et de l'aileron avant, mais ce sont surtout des évolutions assez globales.

Ces essais privés sont-ils bénéfiques pour vous?

Oui, définitivement. Surtout pour nous qui n'avions pas pu participer aux essais hivernaux à cause de certains soucis avec les crash-tests. C'est vraiment important pour nous car cela nous permet de tester des améliorations profondes de la voiture, que l'on ne peut pas se permettre de tester en week-end de course, par exemple. Ce sont des séances qui sont très différentes des essais ; donc qui nous font travailler différemment mais toujours dans le bon sens avec les ingénieurs. Le circuit est en lui-même intéressant, il est rapide et très agréable.

Vos impressions sur le tracé catalan?

C'est un circuit qui est assez complet, avec des virages rapides, moyens et lents, donc c'est important de bien régler sa voiture et de faire des compromis. Il y a une assez forte dégradation des pneus qu'il faudra surveiller et savoir gérer, ce qui sera principalement lié à la température qui sera changeante ce week-end. Nous verrons bien. J'ai de bons souvenirs ici en GP2, donc je suis impatient de courir ici. Notre objectif est clairement de nous rapprocher encore des Caterham, mais plus généralement d'essayer de se rapprocher des voitures du milieu de classement. Personnellement, je ne pense pas que l'écart va vraiment se creuser. Je suis optimiste car nous avons fait du bon travail depuis le début de la saison.

Le facteur des pneumatiques est-il un souci pour vous et votre jeune écurie?

Pour nous c'est encore plus compliqué, mais nous travaillons dur dessus à chaque course. Les top teams ont évidemment beaucoup plus d'avance et d'expérience sur nous dans ce domaine, et si ça ne marche pas, ils ont des solutions que nous n'avons pas dans d’autres domaines. Nous cherchons à nous améliorer, à savoir faire le bon compromis ; bien utiliser les différents gommes, faire attention à la température de là où on est. C'est vrai que depuis le début de l'année, trouver le bon équilibre n'est pas simple !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Timo Glock , Charles Pic
Type d'article Actualités