Pic sera dans le simulateur de McLaren ce vendredi

Au soir du Grand Prix du Brésil, Marussia Virgin Racing a annoncé l’arrivée de Charles Pic aux côtés de Timo Glock en 2012

Au soir du Grand Prix du Brésil, Marussia Virgin Racing a annoncé l’arrivée de Charles Pic aux côtés de Timo Glock en 2012. Le Français a été présenté à la presse, ce mardi, qui a été organisée au Pavillon Gabriel à Paris.

Pic est revenu sur sa titularisation, qui est arrivée dans la foulée d'une bonne saison en GP2 Series, qu’il a terminée en quatrième position. Il affirme que sa seconde année dans l’antichambre de la Formule 1 et ses essais à Abu Dhabi ont été déterminants dans son accession à la catégorie reine du sport automobile.

"Ma saison de GP2 Series, lors de laquelle j’ai signé trois pole positions, deux victoires et cinq podiums, a été déterminante dans la décision de Marussia Virgin Racing de me choisir. Les essais à Abu Dhabi ont eux aussi joué un rôle important puisqu’il s’agissait d’une évaluation. Ce n’était pas facile pour moi puisqu'il s'agissait de mes deux premières journées en F1. Il a fallu s’adapter rapidement et boucler le programme d’essais tout en donnant de bonnes informations à l’équipe," a déclaré Pic.

"Nous avons fait deux bonnes journées d’essais à Abu Dhabi, mais le travail le plus important est devant nous. Nous mettrons à profit ces deux mois hivernaux pour se préparer au mieux pour le début de la saison. J'ai rencontré l’équipe à l'usine ce mercredi et, ce vendredi, j’utiliserai le simulateur de McLaren."

Pic est le premier de la nouvelle génération de pilotes français à accéder à la Formule 1. Il revient sur son parcours en sport automobile qui lui a permis d'ouvrir les portes de la catégorie reine.

"Quand j'étais jeune, je suis allé choisir mon premier kart avec Eric Bernard, mon parrain. Il m’a suivi dans mes premiers tours de roue jusqu’à la Formule Renault 3.5. Je suis ensuite passé en GP2 Series et il s’occupe maintenant de mon frère Arthur. J’ai ensuite rejoint le groupe Lagardère Unlimited avec Olivier Panis. Ce soutien est important, même si je suis arrivé là grâce au travail que j’ai accompli. C’est grâce à ces personnes-là que j’ai pu évoluer et apprendre au fil des ans. C’est une superbe nouvelle pour les passionnés de sport automobile. Cette année, nous sommes quatre à pouvoir prétendre à la Formule 1: Jean-Eric Vergne, Romain Grosjean, Jules Bianchi et moi. Je suis le premier à avoir signé et je croise les doigts pour ne pas être le seul," a ajouté le natif de Montélimar.

L’an prochain, Pic sera aligné aux côtés de Timo Glock, qui compte déjà 74 Grands Prix à son actif. Il n’a pas peur d’être associé à un pilote aussi expérimenté que l’Allemand et veut progresser rapidement, afin de devancer son équipier le plus tôt dans la saison.

"Je n’ai pas peur d’être aligné aux côtés de Timo Glock, bien au contraire. Je vois cela comme une chance puisque c’est un pilote expérimenté qui a un bon niveau. Cela va me permettre de progresser en début d’année et je vais tenter d’apprendre le maximum de choses à ses côtés pour être le plus rapidement possible à son niveau. Je pense qu’il faut être conscient que j’aurais peu d’essais derrière mois en arrivant Melbourne. Il faut donc mettre en place un programme qui me permettra de progresser rapidement."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Olivier Panis , Timo Glock , Romain Grosjean , Charles Pic , Jules Bianchi , Jean-Éric Vergne
Équipes McLaren , Virgin Racing
Type d'article Actualités