Gasly avait peur de "finir dans le port" face à Vettel

Pierre Gasly a préféré lever le pied pour éviter un accrochage dans son duel "chaud" avec Sebastian Vettel au GP de Monaco. Le Français est ravi de sa position mais moins de sa stratégie puisqu'il a perdu deux places dans les stands.

Gasly avait peur de "finir dans le port" face à Vettel

Comme lors de ses deux premières participations, Pierre Gasly a brillé au GP de Monaco, en prenant la sixième place de la course. Cinquième en début d'épreuve, le pilote AlphaTauri a gagné une position avec l'abandon de Valtteri Bottas avant d'en perdre deux lors des changements de pneus, au profit de Sergio Pérez et de Sebastian Vettel, ressorti des stands juste devant lui. Gasly a tenté de reprendre l'avantage mais le pilote Aston Martin est sorti vainqueur de ce duel musclé.

"Je lui ai dit 'Regarde, c'était au centimètre près'", s'est amusé le Français dans l'émission de la F1 sur YouTube. "Dans la montée, ce n'est pas vraiment droit, ça tourne un peu, et j'espérais qu'il allait me laisser la place, mais avant d'y être je ne savais pas, et oui... C'était assez serré. C'était serré, un duel dur mais fair-play. Je pense que si j'avais été un peu plus agressif, on aurait pu finir dans le port, donc je suis content qu'on s'en soit sortis."

"Je lui ai dit que sachant qu'il ne m'avait pas laissé la place en piste, il fallait qu'il m'en laisse au point presse !" a ajouté Gasly sur Canal+. "Franchement, j'ai hâte de voir le onboard, parce que c'était chaud. C'est la course, c'est 'hard racing'. Il est quatre fois Champion du monde, donc je n'en attends pas moins de lui. Mais c'est vrai que ça a été chaud et sur le moment j'étais un peu deg. C'est comme ça."

Lire aussi :

Pierre Gasly s'est retrouvé dans ce duel avec Sebastian Vettel alors qu'il le devançait de deux positions en début de course. Comme les autres pilotes passés aux stands relativement tôt, il a eu des difficultés à faire monter ses gommes dures en température une fois de retour en piste, ce qui a joué contre lui. Le Normand questionne sa stratégie, même s'il reste satisfait d'avoir vu l'arrivée entre les deux pilotes les plus titrés du plateau, Vettel et Lewis Hamilton, resté dans sa boîte de vitesses une grande partie de la course avant de faire un deuxième arrêt pour signer le meilleur tour.

"Je suis très content de finir sixième", a déclaré Gasly. "On garde Lewis derrière nous pendant 78 tours. Je me fais prendre en sandwich entre un quadruple Champion du monde et un septuple Champion du monde, donc on ne va pas être déçus d'une performance pareille. Il va falloir voir ce qu'on aurait pu faire mieux. Je pense qu'au niveau de l'arrêt au stand, il fallait couvrir Lewis mais on a aidé Vettel et Pérez. On est toujours plus intelligent après la course."

"Garder Lewis derrière, ça a été vraiment intense", a-t-il précisé. "Je ne pouvais pas faire la moindre erreur. Dans le premier relais, j'étais derrière Norris et j'étais bien. Dans le deuxième relais, c'était compliqué donc on va regarder ce qu'on aurait pu mieux faire."

Ce résultat est venu couronner un bon week-end pour Gasly, mais l'AlphaTauri n'avait pourtant pas un comportement idéal ce dimanche : "La voiture n'était pas forcément simple pendant la course. En qualifs, j'étais content, franchement, j'arrivais à pousser et à un bien attaquer. En course, ça n'a pas été simple. Je me sens bien avec l'équipe, on fait du bon travail et il va falloir continuer comme ça."

Avec Oleg Karpov

partages
commentaires
Verstappen a toujours voulu gagner à Monaco
Article précédent

Verstappen a toujours voulu gagner à Monaco

Article suivant

L'abandon de Leclerc ne serait pas lié à son accident

L'abandon de Leclerc ne serait pas lié à son accident
Charger les commentaires