Pierre Gasly a répondu à vos questions ! (1/2)

partages
commentaires
Pierre Gasly a répondu à vos questions ! (1/2)
Par : Rédaction
12 mars 2018 à 15:15

Pierre Gasly a répondu aux questions des lecteurs de Motorsport.com France dans le paddock de Barcelone. Dans cette première partie, il évoque sa première saison complète en Formule 1, qu'il va disputer avec Toro Rosso.

Vmax : Quelles sont tes premières impressions sur ta nouvelle monoplace – puissance et souplesse, impressions de conduite ?

Pour l'instant, tout est très positif. Le châssis fonctionne bien, la souplesse est très bonne et on a pu faire énormément de tours. On a beaucoup de choses à analyser, on a fait beaucoup de travail. Pour moi, ça a été bien de pouvoir préparer la saison en faisant énormément de tours. Maintenant, il y a encore beaucoup à faire, car c'est très serré dans le milieu du paquet. On peut améliorer encore la voiture, on peut améliorer aussi un peu du côté du moteur. Mais tout le monde essaie de faire de son maximum, et ça va être important de se concentrer sur le moindre détail, parce que ça va être très serré.

Daniel : On voit que le moteur Honda est fiable, mais es-tu réellement arrivé à comparer sa performance vis-à-vis des autres ?

Pour l'instant, il est très fiable. En termes de performance, c'est difficile de comparer, on ne sait pas exactement l'essence que les autres équipes ont dans la voiture. On sait ce qu'on a, pour l'instant on est assez contents, mais c'est difficile de comparer. Je pense qu'on aura la réponse à Melbourne, mais pour l'instant, c'est positif. On va essayer de continuer comme ça.

Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13

Elbuod Uoy : Pirelli a revu sa gamme de pneus pour 2018. Après les avoir testés, qu’en penses-tu ?

Les pneus cette année sont vraiment compliqués, ce n'est pas simple de les comprendre. C'est même très compliqué d'utiliser vraiment tout leur potentiel. On a eu des réponses à certaines questions, mais on ne comprend toujours pas vraiment comment les exploiter au maximum, surtout les supertendres et les ultratendres. On voit que le medium, au final, marche plutôt très bien avec très peu de dégradation. Il y aura beaucoup de choses à analyser, je pense que ça va être une des clés pour avoir des résultats dès le début de saison.

Joe Banana : Quelle est l'implication de Liberty Media auprès des pilotes et du GPDA ?

Liberty Media est très impliqué. C'est vrai qu'on nous demande souvent notre avis par rapport à des changements potentiels, donc je pense que c'est bien d'avoir le point de vue des pilotes. Il y a une bonne communication avec le GPDA, donc pour l'instant, on peut dire que tout se passe très bien. L'objectif, c'est de rendre le sport le plus intéressant possible et de faire le meilleur show possible pour tous les fans.

BRUNOD : Afin de réconcilier tout le monde avec ce Halo, pourquoi ne pas l'envisager comme une extension du casque ? Comme par exemple y apporter une déco spécifique dévolue au pilote comme cela est le cas pour son propre casque ?

Ce serait pourquoi pas une bonne idée. Je pense que le mieux, ce serait juste de l'enlever. Après, forcément, il va falloir faire avec cette année. Ça peut être une idée, c'est vrai qu'on a du mal à voir les casques des pilotes. Je suppose que pour les spectateurs en tribunes, ce n'est pas simple de reconnaître qui est dans la voiture. Au moins, ça pourrait nous différencier, ça pourrait être une bonne idée.

Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13

kiwi-cerise : Quelle est votre relation avec Brendon Hartley, votre nouveau coéquipier ? Plutôt entente cordiale ou garages séparés ?

Avec Brendon pour l'instant, tout se passe très bien. C'est quelqu'un de vraiment gentil et de très talentueux. Je ne vais pas raconter tout son palmarès, mais c'est un pilote très professionnel et qui apporte une bonne expérience avec ses dernières saisons chez Porsche. C'est très intéressant de travailler avec lui pour l'instant. Notre objectif est de tirer le team vers le haut, de développer le plus rapidement possible ; pour l'instant, on s'entend bien. Après, c'est sûr que sur la piste, chacun veut se battre, et c'est sûr que mon objectif premier sera de le battre cette saison.

Marcello Galasso : Je voudrais simplement savoir ce que tu penses du moteur Honda ? Parlent-ils de leur manière de travailler avec McLaren par rapport à leur manière de travailler avec vous ? 

Le moteur Honda, pour l'instant, très bien. On n'a pas eu un souci lors des huit journées test, c'est très positif. Après, ils ne nous parlent pas de McLaren du tout. Il y a beaucoup de travail à faire, beaucoup de choses à analyser. On se concentre juste sur le travail qu'on doit faire pour améliorer la voiture qu'on a. Cela va dans le bon sens, on va avoir des améliorations tout au long de la saison, tout le monde essaie de faire son maximum pour progresser.

Julien G1 : Pourquoi as-tu choisi le numéro 10 ?

Le numéro 10, c'est le numéro avec lequel j'ai gagné en 2013 le championnat de Formule Renault Eurocup, ça a été vraiment un tournant dans ma carrière, ça m'a permis d'intégrer le Red Bull Junior Team. C'est là, on va dire, où tout a basculé. J'ai aussi commencé avec le football, mon idole a toujours été Zidane, qui jouait avec le numéro 10. Donc c'était un bon moyen de mixer tout ça, et j'ai toujours joué avec le numéro 10 à l'époque où je jouais au football. C'est pour ça que c'est le numéro que j'ai choisi, et un de mes numéros favoris.

Les chaussures de Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12

Merci à Oleg Karpov qui a collecté les réponses de Pierre Gasly à Barcelone. Deuxième partie demain !

Prochain article Formule 1
Force India "plutôt satisfait" après les seconds tests F1

Previous article

Force India "plutôt satisfait" après les seconds tests F1

Next article

Technique - Dans le secret des tunnels de la Ferrari SF71H

Technique - Dans le secret des tunnels de la Ferrari SF71H

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso
Auteur Rédaction
Type d'article Interview