Les pilotes de F1 "adoreraient" revenir au Mugello en 2021

partages
commentaires
Les pilotes de F1 "adoreraient" revenir au Mugello en 2021
Par :

Des pilotes de pointe de la Formule 1 ont indiqué qu'ils "adoreraient" revenir au Mugello en 2021.

Le circuit italien est l'un des cinq tracés ajoutés au calendrier 2020 afin de remplacer les courses annulées, dans le cadre d'un contrat spécial et pour un événement conclu avec Ferrari, qui détient la piste, avec le soutien de la région Toscane.

Pour le moment, la F1 envisage de mettre en place une saison 2021 similaire à celle qui était originellement prévue en 2020. Cependant, avec l'impact continu de la pandémie de COVID-19 qui semble inévitable, le Mugello pourrait être l'un des circuits qui aurait une chance d'accueillir une seconde épreuve l'an prochain. "Personnellement, je l'adore", a déclaré Lewis Hamilton, vainqueur du GP de Toscane.

Lire aussi :

"Je ne sais pas comment c'était au niveau de la course, mais il s'agissait de l'un des circuits les plus difficiles à piloter, je pense que c'est parce que c'est [une piste] de moyenne et haute vitesse. Mais c'est un circuit fantastique, et je ne pense pas qu'il était trop dangereux. Je pense qu'il est plus old school avec les dégagements et le gravier, donc j'espère qu'ils ne vont pas changer ça, et j'adorerais revenir."

Charles Leclerc estime pour sa part qu'un nombre inattendu de dépassements a contribué au spectacle. "En fait, j'ai vraiment apprécié ce week-end et la piste globalement, donc oui j'adorerais qu'il revienne dans un calendrier normal."

"Et puis c'était également une course spéciale parce qu'il y a eu beaucoup de drapeaux rouges et tout, mais honnêtement, avant la course, j'étais un peu sceptique sur le nombre de dépassements que l'on pourrait avoir, mais après la course, il y a eu pas mal de dépassements. C'était surprenamment bon de ce côté, et la piste est géniale. Donc oui, j'aimerais qu'il revienne."

Daniel Ricciardo reconnaît également qu'il y a eu plus de dépassements que prévu, et il espère que l'Italie pourra accueillir de façon permanente deux courses, comme ce fut le cas jusqu'en 2006, quand Imola accueillait le GP de Saint-Marin. "Je pense que nous craignions tous de l'aimer lors des qualifications, mais de le détester lors de la course, en étant incapable de nous suivre."

"Mais ce fut sans aucun doute une bien meilleure course que ce que nous avions prévu. C'était l'une des courses les plus palpitantes de l'année, loin d'être ennuyeuse. Je pense que beaucoup de pilotes aimeraient revenir. Il est évident que nous avons Monza comme course italienne, que nous aimons tous aussi. Je ne veux donc pas que cela se fasse au détriment de Monza. Mais si nous pouvions avoir celle-ci aussi, alors ce serait bien."

Lire aussi :

Pour sa part, Sebastial Vettel a mis en avant le fait que la piste n'était pas responsable des incidents qui ont occasionné Safety Cars et drapeaux rouges. "Je pense que c'est un super circuit, donc il serait bien qu'il revienne à l'avenir."

"En tant que pilote, vous appréciez les hauts et les bas, et les virages rapides. Mais je ne pense pas que la course que nous avons vu, avec trois départs et des drapeaux rouges, soit une conséquence du circuit. Je pense que nous aurions tous aimé éviter le premier drapeau rouge, parce que ce qui s'est passé était assez choquant. Je pense également que malgré les contraintes de tout le monde, dépasser était en fait possible ici."

Related video

Hamilton devrait rejoindre Verstappen chez Red Bull, pour Jordan

Article précédent

Hamilton devrait rejoindre Verstappen chez Red Bull, pour Jordan

Article suivant

Racing Point engage l'ancien chef marketing de Michael Jordan

Racing Point engage l'ancien chef marketing de Michael Jordan
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Mugello
Auteur Adam Cooper