Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Les pilotes français au GP de France

partages
Les pilotes français au GP de France
27 avr. 2019 à 11:25

La France détient un héritage fort au sein de la Formule 1 et peut se vanter d’être à l’origine de certains des plus grand noms du sport auto. C’est pour cette raison que le Grand Prix de France devait être réintégré au calendrier de la F1, et ce dans un lieu mythique. Motorsport Live vous explique pourquoi aller au Paul Ricard cet été en vaut la peine pour tout fan de F1.

Depuis les premiers instants du championnat du monde de F1, la France a toujours eu une place dans l’histoire de la Formule 1, que ce soit avec Gordini, les premières victoires de Maurice Trintignant, le GP de France à Reims, les 51 victoires et les 4 titres mondiaux d'Alain Prost dans les années 80-90, jusqu’au succès de Renault dans les années 2000. Alain Prost, pilote Renault au début des années 80, participe encore aujourd’hui à relancer la marque en Formule 1 en tant que conseiller spécial sur les opérations.

Voir aussi :

Alain Prost reste aujourd’hui l’unique champion du monde de F1 français, et les derniers titres de Renault en tant qu’équipe remontent à 2005 et 2006 à l’époque de Fernando Alonso. Aujourd’hui, l’équipe Renault F1 est toujours plus ambitieuse et cherche à retrouver le haut du tableau pour rattraper Mercedes et Ferrari et retrouver la gloire, vécue également dans l’obtention des titres constructeurs avec Red Bull de 2010 à 2013 à l’époque des V8 atmosphériques.

Pierre Gasly, Toro Rosso, signe des autographes pour les fans

Le retour en force de la Formule 1 en France est également largement influencé par le retour de Renault en tant qu’équipe constructeur. Les chemises jaunes et noires au drapeau bleu, blanc et rouge seront indubitablement présentes en force au Grand Prix de France, pour une atmosphère toujours plus patriotique et supportrice de son écurie nationale. Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo ne sont pas français, mais ils auront tout le soutien des supporters français présents dans les tribunes. Si vous êtes fan de ces deux pilotes, c’est la course de l’année pour vous.

Parmi les pilotes français, Pierre Gasly aura un énorme soutien de la part du public, d’autant plus depuis sa promotion au sein de Red Bull – Honda après une saison 2018 très convaincante avec Toro Rosso. Gasly connaît aujourd’hui quelques difficultés en ce début de saison mais reste confiant avec les évolutions à venir du moteur Honda pour les prochaines courses. Son coéquipier Max Verstappen a fini sur le podium de l’édition 2018, et Pierre Gasly reste le meilleur espoir pour conquérir une victoire française en F1, dont la dernière remonte à Olivier Panis sur Ligier en 1996 à Monaco.

"Quand vous êtes à domicile pour votre Grand Prix national, voir tous ces drapeaux tricolores, tous les gens parler votre langue et vous adresser des mots de soutien, cela crée une atmosphère vraiment unique et différente des autres week-ends de course", déclare Pierre Gasly, 23 ans et natif de Rouen.

Romain Grosjean, Haas F1, signe des autographes

Le pilote franco-suisse Romain Grosjean, qui court pour Haas depuis 2016, a conquis quelques podiums pour Lotus entre 2012 et 2015, et sera certainement un prétendant aux points pour l’édition 2019 du Grand Prix de France. Il arbore fièrement les couleurs de la France sur son casque et connaîtra un soutien sans équivoque pour ce Grand Prix. Il aura très certainement à cœur de ne pas subir un crash au départ qui a ruiné sa course en 2018, et ses performances avec Haas en qualification seront à suivre samedi, dans l’espoir d’obtenir la meilleure place possible sur la grille.

"Le sud de la France est probablement l’un des plus beaux endroits du monde", avait déclaré Grosjean au Paul Ricard. "Je pense que c’est donc le meilleur endroit pour y disputer une course".

En plus de Gasly et Grosjean, les supporters locaux pourront également donner de la voix pour le jeune Monégasque Charles Leclerc, pilote Ferrari depuis 2019. Même s’il n’est pas né en France, Charles Leclerc a passé toutes ses années de formation karting et sport auto dans le sud de la France, ce qui fait de lui un pilote plus que "local" pour le Grand Prix de France, étant donné la proximité du Paul Ricard avec Monaco.

Charles Leclerc, Ferrari SF90

"Le Castellet, c’est la porte à côté pour moi, et c’est plutôt chouette", déclare Leclerc. "J’ai vraiment hâte de rencontrer tous les fans français". Les fans de Leclerc qui feront le déplacement auront certainement une belle opportunité de voir leur pilote favori se battre pour la victoire au Paul Ricard.

En dehors de la Formule 1, la France sera fortement représentée en Formule 2, dont les courses se dérouleront tout au long du week-end. Le protégé de Renault, et champion GP3 en titre, Anthoine Hubert, le membre de la Ferrari Driver Academy Giuliano Alesi (fils de Jean, vainqueur du GP du Canada 1995), et Dorian Boccolacci auront à cœur de démontrer l’étendue de leur talent devant leur public, sans compter la présence à domicile des teams français ART Grand Prix et DAMS.

Avec Gasly, Grosjean et Renault, les supporters français pourront s’en donner à cœur joie pour soutenir et encourager leurs pilotes et peut-être assister à une victoire française. Pour obtenir vos billets, rendez-vous sur la billetterie officielle du Grand Prix de France en cliquant ici.

Article suivant
EL3 - Leclerc et Ferrari imposent leur rythme

Article précédent

EL3 - Leclerc et Ferrari imposent leur rythme

Article suivant

LIVE Formule 1, GP d'Azerbaïdjan: Qualifications

LIVE Formule 1, GP d'Azerbaïdjan: Qualifications

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France