Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
18 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
79 jours

Les pilotes modernes sont trop "en forme" pour être en difficulté

partages
commentaires
Les pilotes modernes sont trop "en forme" pour être en difficulté
Par :
Co-auteur: Fabien Gaillard

Pour Franz Tost, rendre les Formule 1 plus physiques à piloter ne garantirait pas que les pilotes modernes soient exténués en fin de course car leur condition physique est bien meilleure que lors des décennies précédentes.

En 2017, la Formule 1 est passée à des monoplaces plus agressives et plus rapides mais le quintuple Champion du monde Lewis Hamilton a récemment déclaré que les pilotes avaient besoin de faire face à un plus grand défi physique, rejoint en cela par Romain Grosjean notamment. Cependant, le directeur de Toro Rosso, Franz Tost, pense que l'époque des pilotes si fatigués qu'ils s'effondrent, comme Nelson Piquet ou Nigel Mansell ont pu le faire dans les années 1980, est révolue, et ce même si les exigences physiques étaient soudainement rehaussées.

L'Autrichien estime que la génération actuelle est la mieux préparée, grâce au niveau d'expérience lié aux années passées en karting et en formules de promotion mais également à la préparation physique et diététique moderne. "Bien sûr, on ne peut pas comparer cette époque avec, disons, il y a 20 ou 30 ans quand Nelson Piquet et Nigel Mansell, ou n'importe qui d'autre, s'évanouissaient après une course."

"Ils n'avaient jamais vu l'intérieur d'un centre de remise en forme et certains d'entre eux fumaient également, et à cette époque je me souviens que certaines voitures ne finissaient pas la course et qu'ils parlaient de problèmes de boîte de vitesses. Hey, ils fumaient avant, ils n'étaient pas assez en forme pour finir la course et donc ils mettaient n'importe quelle vitesse pour que la voiture s'arrête. Ils n'étaient pas suffisamment en forme. C'est la réalité."

Les appels lancés pour que la F1 devienne plus physique s'inscrivent dans le cadre plus général de critiques concernant la difficulté perçue des Grands Prix actuels. Là encore, pour Tost, les fans devraient se montrer heureux de pouvoir apprécier les capacités des pilotes à l'ère moderne, même si cela a un effet négatif sur le spectacle. "De nos jours, nous avons des pilotes vraiment, vraiment bons en Formule 1. En conséquence, vous ne voyez pas d'accidents, ce qui d'un côté est très bien mais du point de vue du spectacle c'est ennuyeux."

"Des amis me disent qu'on ne voit même plus d'accidents après le départ, dans le premier virage, parce qu'ils parviennent tous à le prendre. C'est parce que le niveau de pilotage est très, très élevé, je pense que c'est le plus haut que nous ayons jamais vu en Formule 1 et que nous [devrions] continuer comme ça. Ça n'a rien à voir avec la Formule 1 ; c'est dans tous les sports également, en ski et ainsi de suite. Je pense que nous devrions être heureux de voir ces pilotes."

Nigel Mansell, Williams
Seidl : "Difficile d'imaginer" un nouveau motoriste en F1

Article précédent

Seidl : "Difficile d'imaginer" un nouveau motoriste en F1

Article suivant

Racing Point aura des évolutions aux trois prochains GP

Racing Point aura des évolutions aux trois prochains GP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Scott Mitchell