Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Les pilotes soutiennent la nouvelle procédure de départ lancé à Zandvoort

Les pilotes ont salué la décision de la FIA de modifier exceptionnellement les règles de départ lancé sur piste mouillée pour le Grand Prix des Pays-Bas afin d'éviter des situations dangereuses dans l'étroite pitlane de Zandvoort.

Safety car

Photo de: Erik Junius

Le règlement de la Formule 1 stipule qu'en cas d'intempéries, les pilotes doivent chausser les pneus pluie si le tour de formation démarre derrière le Safety Car. Le problème étant qu'en règle générale, lorsque les conditions sont jugées suffisamment sûres pour faire rentrer la voiture de sécurité, la piste est alors trop sèche pour les pneus pluie.

Lors du sprint de Spa-Francorchamps, qui a vu une procédure de départ lancé, la moitié du peloton s'est précipitée dans les stands pour passer aux gommes intermédiaires au moment où le Safety Car s'effaçait, les autres pilotes ayant fait de même à la fin du premier tour.

En théorie, rien n'empêche l'ensemble du peloton de rentrer au stand, ce qui a failli se produire lors du second départ du GP de Hongrie 2021. À cette occasion, il s'agissait d'un départ arrêté normal, le choix des pneus était donc libre, mais l'assèchement rapide de la piste a conduit tout le monde, à l'exception de Lewis Hamilton, à passer des intermédiaires aux slicks à la fin du tour de formation, la pitlane était alors congestionnée.

Le circuit de Zandvoort possède la voie des stands la plus étroite du calendrier, bien que la distance entre les garages des équipes ait augmenté cette année. Et afin d'éviter un scénario similaire à ceux de la Belgique et de la Hongrie, Niels Wittich, directeur de course de la FIA, s'est donné la possibilité ce week-end d'autoriser les pilotes à entamer le tour de formation derrière le Safety Car avec les intermédiaires "pour le déroulement sûr et ordonné de l'épreuve, et en raison de la configuration exceptionnelle de la voie des stands".

Max Verstappen, Red Bull Racing RB19

Max Verstappen, Red Bull Racing RB19

Dans les notes envoyées aux équipes, Wittich explique ce qui pourrait entraîner cette décision : "Si les conditions changent de telle sorte que les pneus pluie ne conviennent pas (c'est-à-dire si la piste devient trop sèche et/ou s'il n'y a pas d'eau stagnante), le directeur de course peut demander à tous les pilotes d'utiliser les pneus intermédiaires au lieu des pneus pluie."

Cette nouvelle procédure s'applique également à une relance de course derrière le Safety Car après un drapeau rouge.

"Je pense que c'est une bonne chose", a déclaré Charles Leclerc, interrogé par Motorsport.com sur ce changement. "Ça dépend des conditions, évidemment. Mais en ce moment, les intermédiaires sont beaucoup plus rapides que les [pluie]. Si nous prenons le départ derrière le Safety Car, au premier tour, vous verrez tout le monde dans les stands. La situation sera beaucoup plus dangereuse si cela se produit dans le premier tour ici. Je pense donc que c'est une bonne décision."

Valtteri Bottas a quant à lui indiqué : "Le problème avec les pneus pluie, c'est qu'ils ne tiennent qu'un seul tour ici. Donc tout le monde voudra passer aux intermédiaires dès que possible. Je pense que c'est une bonne chose." Fernando Alonso s'est également montré en faveur du changement, notant : "C'est une sage décision. Donc je la soutiens, c'est certain."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent La grille de départ du GP des Pays-Bas F1 2023
Article suivant LIVE F1 - Suivez le Grand Prix des Pays-Bas en direct

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse