Piquet : "Impossible de dépasser à Monaco"

Nelson Piquet nous parle du challenge que présente le Grand Prix de Monaco

Nelson Piquet nous parle du challenge que présente le Grand Prix de Monaco.

Nelson, vous avez pu éviter l’incident du premier virage à Barcelone mais ce fut une course difficile pour vous...


Effectivement, je me suis retrouvé au beau milieu de l’incident et j’ai eu beaucoup de chance de pouvoir éviter les débris qui se trouvaient sur la piste. Il était difficile de trouver le bon équilibre de la voiture à Barcelone, ma course en a donc souffert. Je n’ai pas bénéficié de toutes les évolutions techniques de l’équipe à cette occasion, ce qui a eu un impact sur ma performance, mais j’espère les avoir à Monaco.

Vous appréciez le Grand Prix de Monaco ?


Oui, bien sûr. C’est probablement la course la plus connue au monde, c’est donc un réel privilège de disputer ce Grand Prix mythique. L’ambiance à Monaco est toujours très bonne et c’est l’une des rares courses où le public est si proche de l’action. J’habitais à Monaco quand j’étais plus jeune et courir ici en tant que pilote de Formule 1, c’est un rêve devenu réalité !

Quels sont vos objectifs pour ce Grand Prix ?


Il est presque impossible d’effectuer des dépassements dans les rues monégasques, il est donc essentiel de faire de bonnes qualifications et de peaufiner sa stratégie de course. On ne peut pas se permettre la moindre erreur : les rues sont très étroites et on est sans cesse à quelques millimètres des rails. Une concentration à 100% est primordiale. C’est très souvent une course mouvementée, nous devrons être prêts à saisir toutes les opportunités.

Source : Renault F1

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nelson Piquet
Type d'article Actualités