Piquet : "Rester concentré"

Vous avez maintenant disputé un tiers de votre première saison en Formule 1

Vous avez maintenant disputé un tiers de votre première saison en Formule 1. Vous avez connu un week-end difficile à Monaco. Comment vous sentez-vous ?


Monaco est sans aucun doute le tracé le plus difficile de l’année. Nous avons eu des soucis en qualifications, après tout s’est relativement bien passé en début de course, j’essaie de retenir ces points positifs. Montréal sera a priori un circuit plus facile et j’ai confiance, j’espère y faire une course solide.

Montréal exige de faibles appuis aérodynamiques. Ce sera la première fois que nous verrons la R28 dans cette configuration. Comment pensez-vous qu’elle se comportera ?


C’est difficile à dire pour être honnête. J’espère juste qu’elle réagira bien et que notre voiture sera performante au Canada tout au long du week-end. L’équipe a beaucoup progressé depuis le début de saison, nous avions à Barcelone de nouveaux éléments et nous tâchons maintenant de maintenir cette tendance et d’apprendre toujours un maximum sur la voiture et son comportement pour continuer d’avancer. Il nous faudra attaquer les essais de vendredi avec un bon réglage de base, ce sera déjà pour moi un bon début.

Vous vous êtes préparé pour le Canada lors d’une séance d’essais au Paul Ricard il y a maintenant deux semaines. Quels seront les domaines sur lesquels vous devrez vous concentrer à votre arrivée à Montréal pour régler votre monoplace ?


Il a plu lorsque nous avions prévu de travailler pour Montréal et nous n’avons finalement pas pu autant tourner que nous l’aurions souhaité. Nous avions essentiellement fait quelques simulations de départs. Je ne connais pas encore mon programme d’essais pour la journée de vendredi mais je tâcherai de bien avancer et d’aider mes ingénieurs au maximum pour aborder ce week-end de la meilleure façon possible et maximiser surtout mon temps en piste. Ma priorité sera d’apprendre rapidement ce circuit que je ne connais pas.

Justement, vous n’avez jamais roulé au Canada. Vous êtes vous spécialement préparé pour cette épreuve ?


Non, rien de spécifique. J’ai essayé d’aborder cette course sereinement, de manière concentrée, comme je l’ai fait pour chaque course à vrai dire. Mon objectif sera d’apprendre la piste rapidement et de me sentir à l’aise dans la voiture. Ensuite il faudra profiter au maximum de chaque séance pour optimiser la mise au point de ma monoplace et pouvoir ainsi espérer faire une belle qualification.

Source : ING Renault F1 Team

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités