Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
111 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
118 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
167 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
181 jours

Pirelli, nouvel acteur de la mobilisation face au coronavirus

partages
commentaires
Pirelli, nouvel acteur de la mobilisation face au coronavirus
Par :
6 avr. 2020 à 14:30

Dans un contexte mondial de lutte face à la pandémie de COVID-19, les initiatives se multiplient dans tous les secteurs d'activité. C'est également le cas en Formule 1 et, plus largement, en sports mécaniques.

Nous avons par exemple déjà rapporté ici l'implication des écuries dans la production de respirateurs à travers le Project Pitlane, ou encore le don de Ron Dennis et sa famille pour nourrir gratuitement les soignants au Royaume-Uni. Du côté du MotoGP, la Clinica Mobile a proposé son aide et mis sa structure à disposition des autorités

Lire aussi :

En Italie, pays européen le plus durement touché par le nouveau coronavirus, Pirelli prend également sa part dans le combat à livrer. Basé à Milan, dans une région lombarde qui a payé le prix fort de l'épidémie, le fabricant de pneus a dans un premier temps organisé des collectes d'équipement médical tel que des respirateurs, des masques et des sur-blouses.

Par ailleurs, l'entreprise a annulé la production et le lancement de son très célèbre calendrier, permettant d'utiliser le budget non utilisé pour faire un don de 100'000 € dédié à la lutte contre le coronavirus et à la recherche. "La production du calendrier Pirelli a été arrêtée par le passé, en 1967 puis de 1975 à 1983", rappelait la semaine dernière Marco Tronchetti Provera, vice-président exécutif et directeur général de Pirelli. "L'urgence sans précédent avec le COVID-19 nous a obligés à le faire à nouveau aujourd'hui. Nous reviendrons au projet le moment venu, avec les personnes qui y travaillaient aujourd'hui avec nous."

L'engagement est aussi humain, à l'image de celui de Mario Isola. Directeur du programme F1 de Pirelli, il s'est porté volontaire depuis plusieurs semaines déjà et officie comme ambulancier, dans un rôle qu'il connaît depuis des années. D'autres employés de Pirelli œuvrent eux aussi dans différents domaines pour apporter leur aide.

"Les sports mécaniques sont peut-être à l'arrêt pour l'instant, mais chez Pirelli nous travaillons tous aussi dur que jamais", souligne l'Italien dans des propos rapportés par le site officiel de la Formule 1. "Il y a non seulement nos métiers habituels, mais aussi le défi auquel nous sommes tous confrontés ensemble et qu'il faut relever. Pour ma part, je fais toujours les mêmes rotations d'ambulancier volontaire et je fais ce que je peux pour aider. Ce n'est pas parce que nous avons le coronavirus que les gens ne continuent pas à tomber malade comme d'habitude, donc le bénévolat devient encore plus important et je donne tout le temps que je peux."

La liste des acteurs des sports mécaniques qui s'impliquent est longue et non exhaustive, chacun essayant d'apporter sa participation d'une manière ou d'une autre. On peut ainsi également citer les dons réalisés par des pilotes, notamment Valentino Rossi et les frères Márquez en MotoGP

Le message vidéo de Mercedes face à la crise du coronavirus

Article suivant
Chômage partiel et baisse des gros salaires chez Williams

Article précédent

Chômage partiel et baisse des gros salaires chez Williams

Article suivant

Le plafond budgétaire vivement débattu pendant plusieurs heures

Le plafond budgétaire vivement débattu pendant plusieurs heures
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine