Pirelli annule ses essais au Brésil pour des raisons de sécurité

Pirelli a pris la décision d'annuler ses essais avec McLaren sur le circuit d'Interlagos, craignant pour la sécurité de son staff comme de celui de l'écurie.

Pirelli annule ses essais au Brésil pour des raisons de sécurité
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Zone de préparation des pneus Pirelli
Pneu Pirelli
Mécanicien Scuderia Toro Rosso avec des pneus Pirelli
Bernie Ecclestone,, Joao Doria, maire de Sao Paulo
Bernie Ecclestone,, Joao Doria, maire de Sao Paulo

Lando Norris et Stoffel Vandoorne étaient censés piloter la MCL32 pour les deux dernières journées du programme de développement des gommes 2018, mais Pirelli a jugé plus prudent d'annuler ces tests.

Le week-end du Grand Prix du Brésil a été marqué par le braquage subi par des membres de l'écurie Mercedes, alors que plusieurs autres équipes ont rencontré des brigands mais sont parvenues à leur échapper.

Pas plus tard qu'hier soir, malgré un dispositif de "protection policière fortement renforcée" autour du circuit, c'est Pirelli qui a fait l'objet d'une attaque, et la décision d'annuler les essais n'est donc pas une surprise.

"Suite à une tentative de vol neutralisée par le service de sécurité de Pirelli sur un van Pirelli au circuit d'Interlagos ce dimanche, à l'issue d'un week-end où des épisodes similaires se sont produits avec les écuries, il a été décidé d'annuler les essais pneumatiques prévus les mardi 14 et mercredi 15 sur le circuit brésilien avec McLaren", a fait savoir le manufacturier italien dans un communiqué.

"La décision, partagée avec McLaren, la FIA et la Formule 1, a été prise dans l'intérêt de la sécurité du personnel, à la fois celui de McLaren et le nôtre, qui aurait participé aux essais."

Tirer des leçons pour l'avenir

Maire de São Paulo, João Doria s'était exprimé ce dimanche au sujet d'un contexte qui a provoqué des tensions dans le paddock, espérant une amélioration prochaine de la situation.

"La sécurité est de la responsabilité du secrétariat public de la Sécurité, mais aussi de la responsabilité de la ville de São Paulo", estime Doria. "Quand j’ai entendu ça [l’attaque contre le personnel de Mercedes, ndlr], j’ai parlé au secrétariat de la Sécurité pour avoir un renforcement des forces de police autour du circuit. J’ai aussi décidé le renfort d’agents de la Garde civile. C’est triste, c’est malheureux ; heureusement, personne n’a été blessé. Nous devons en tirer les leçons pour les événements à venir."

"La privatisation du circuit y contribuera [à la sécurité]. Nous aurons des systèmes de sécurité non seulement à l’intérieur, mais aussi dans les zones extérieures du circuit."

 
partages
commentaires
Un Hamilton "stupéfiant" a fait mentir les simulations de Mercedes
Article précédent

Un Hamilton "stupéfiant" a fait mentir les simulations de Mercedes

Article suivant

Stats - Vettel et Hamilton pour un GP 4 étoiles

Stats - Vettel et Hamilton pour un GP 4 étoiles
Charger les commentaires