Pirelli juge la pression et les attentes envers Kubica "trop élevées"

Mario Isola, le directeur de la compétition de Pirelli, a lancé un véritable plaidoyer en faveur de Robert Kubica, demandant à ce que moins de pression soit mise et plus de temps soit laissé au Polonais pour démontrer ce dont il est capable.

Ce fut l'histoire à suspense de la fin de saison en Formule 1, mais aujourd'hui le retour de Kubica dans un baquet de titulaire en discipline reine pour la saison 2018 n'est plus possible, Sergey Sirotkin ayant été nommé ce mardi.

Le Russe, candidat de dernière minute, a réussi à la fois à rassembler un package financier intéressant mais aussi à démontrer un bon rythme en piste, suffisant pour prendre de court la candidature du favori d'avant les essais d'Abu Dhabi.

Pirelli, pour qui était destiné le travail effectué juste après la dernière épreuve de la saison 2017, et notamment par Robert Kubica sur deux demi-journées, s'est livré par la voix de Mario Isola à une véritable défense en bonne et due forme du bilan de l'ancien pilote BMW et Renault, en insistant sur le fait qu'il ne fallait pas en attendre trop et trop tôt d'un pilote sortant de quasiment sept années sans F1 suite à sa blessure en rallye en 2011.

"Je crois que pendant le test d’Abu Dhabi, Kubica a fait du bon travail et a pu montrer le premier jour, pendant la matinée, qu’il avait presque fait deux fois la distance de course", a déclaré Isola pour Crash.net. "Dans l’après-midi de la seconde journée, il se concentrait plutôt sur des relais de performance, mais ce n’est pas facile pour un pilote qui n’a pas piloté une F1 moderne depuis longtemps de revenir et d’être immédiatement plus rapide que d’autres."

"Je crois que les attentes étaient trop élevées mais je ne pense pas qu’il ait fait du mauvais travail ou qu’il ait été incapable de comprendre le pneu. Évidemment, pour comprendre le pneu et être capable d’en tirer le meilleur, il faut un peu plus de temps que trois ou quatre heures dans une après-midi, honnêtement, mais c’est mon opinion personnelle."

"Moins de pression et plus d'opportunités"

Une opinion qui s'appuie cependant visiblement sur certaines données issues de ces tests et qui ressemble presque à un message destiné à Williams, qui emploiera le pilote Polonais comme réserviste, avec du roulage prévu en essais. "Regardez les secteurs parce que lors de certains tours, il était très rapide dans certains secteurs et peut-être qu’il n’a pas pu démontrer cela sur un tour complet. Je suis sûr qu’avec un petit peu plus de temps, il pourra retrouver ses performances d’origine."

"Je pense qu’il mérite l’opportunité de montrer ce qu’il est capable de faire. Je sais qu’il a beaucoup réfléchi et a travaillé sa préparation physique pour être en condition afin de piloter la voiture. Il est bien plus mince aujourd’hui et a perdu beaucoup de poids pour être prêt à piloter et il a démontré qu’il pouvait piloter sur une distance de course. La vitesse n’est pas quelque chose dont il faut débattre le concernant parce que par le passé, il a démontré qu’il l’avait."

"Il a besoin de moins de pression et de plus d’opportunités pour nous montrer ce potentiel. Ça ne veut pas dire que les autres pilotes ne méritent pas le baquet. Je parle uniquement de Robert et de son potentiel, c’est dommage parce que ce serait une très belle histoire de le voir revenir en F1."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Équipes Williams
Type d'article Actualités
Tags mario isola, pirelli