Pirelli - Des pneus encore différents en 2018

partages
commentaires
Pirelli - Des pneus encore différents en 2018
Par : Fabien Gaillard
12 déc. 2016 à 11:00

Le manufacturier italien a indiqué que la saison prochaine lui servirait à développer des pneus différents en vue de la saison 2018, avec la possibilité d'effectuer des tests avec des voitures correspondant totalement au règlement 2017.

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017

En plus des changements sur le plan aérodynamique, l'autre pan important du renouveau de la Formule 1 concerne les pneus, puisque si leur taille va augmenter assez drastiquement (de 60 mm à l'avant et de 80 mm à l'arrière), comme cela a pu être vu lors des essais 2017 effectués entre les mois d'août et de novembre, c'est aussi la philosophie de conception qui sera différente.

En effet, finie la dégradation comme but en soi, le pneu sera désormais conçu avec l'objectif de pouvoir permettre l'attaque sur une plus longue durée, une première depuis le retour de Pirelli en F1, puisque l'entreprise italienne avait eu un cahier des charges lui imposant de produire des gommes favorisant la multiplication des arrêts aux stands.

Mais, finalement, en l'absence de monoplaces 2017 à proprement parler pour les essais de 2016, la saison à venir sera une année de transition vers des pneus encore différents pour 2018, qui auront été testés avec des F1 répondant totalement à la nouvelle réglementation et à ses nouvelles contraintes, notamment en termes d'appui et de charges exercées sur les gommes.

Interrogé à ce sujet, Mario Isola, le directeur technique de Pirelli, explique : "Je pense que la direction prise est bonne et que nous allons probablement avoir besoin de continuer le développement et d’avoir un nouveau produit en 2018. Mais comme l’année prochaine nous aurons les vraies voitures qui vont faire les tests, nous ferons un autre pas en avant vers le bon produit."

Si les tests organisés cette saison l'ont été avec des monoplaces 2015 modifiées qui n'ont pas atteint les niveaux d'appui attendus, en 2017 les tests se multiplieront et auront lieu tout au long de la saison et avec toutes les écuries, dans la limite réglementaire de 25 journées sur toute l'année.

En attendant, Isola se réjouit des résultats des 12'000 km d'essais et des 96 composés testés depuis août : "Quand on regarde les résultats de nos voitures mulets, nous sommes optimistes [pour les pneus de la saison prochaine]. Nous sommes heureux du développement et puis nous devons voir avec les véritables nouvelles voitures et les charges qui sont attendues."

"Il y a des signes encourageants. Nous avons été obligés de changer complètement le produit, les composés, tout. Ce n’est pas seulement la taille qui est plus importante, c’est un re-design complet de tout le pneu."

Diapo
Liste

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017
1/15

Photo de: Pirelli

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
2/15

Photo de: Pirelli

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017
3/15

Photo de: Pirelli

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017
4/15

Photo de: Pirelli

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017
5/15

Photo de: Pirelli

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017
6/15

Photo de: Pirelli

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017
7/15

Photo de: Pirelli

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017
8/15

Photo de: Pirelli

Max Verstappen, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017

Max Verstappen, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
9/15

Photo de: Pirelli

Max Verstappen, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017

Max Verstappen, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
10/15

Photo de: Pirelli

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
11/15

Photo de: Pirelli

Kimi Raikkonen, Ferrari et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing testent les pneus Pirelli 2017

Kimi Raikkonen, Ferrari et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing testent les pneus Pirelli 2017
12/15

Photo de: Pirelli

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017

Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017
13/15

Photo de: Pirelli

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017
14/15

Photo de: Pirelli

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing teste les pneus Pirelli 2017
15/15

Photo de: Pirelli

Prochain article Formule 1
Pourquoi Bottas serait le bon choix pour Mercedes

Previous article

Pourquoi Bottas serait le bon choix pour Mercedes

Next article

Williams - "Stroll fera des erreurs et nous réparerons des voitures"

Williams - "Stroll fera des erreurs et nous réparerons des voitures"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités