Pirelli et la FIA contrôlent le chauffage des enveloppes

Afin d’assurer un contrôle optimum des paramètres d’utilisation des pneumatiques, Pirelli, en collaboration avec la FIA, teste cette semaine à Bahreïn un tout nouveau sticker apposé sur chaque pneu acheminé sur place

Afin d’assurer un contrôle optimum des paramètres d’utilisation des pneumatiques, Pirelli, en collaboration avec la FIA, teste cette semaine à Bahreïn un tout nouveau sticker apposé sur chaque pneu acheminé sur place.

Ces stickers permettent d’observer la température maximale atteinte par la gomme lorsque les équipes préchauffent leurs pneumatiques à l’aide des couvertures chauffantes.

Pirelli prescrit une température maximale de 110°C (230°F) et cette valeur ne doit jamais être supérieure avant que le pneumatique ne prenne la piste.

La FIA veillera à que cette limite soit respectée, ainsi que la pression minimum autorisée lorsque la monoplace quitte les stands et le carrossage maximum sur la piste.

L'an dernier, Pirelli avait insisté auprès de la FIA pour que certaines utilisations ne soient pas autorisées par les équipes dans le but de garantir une exploitation adéquate des pneumatiques. Il était par exemple ressorti des incidents de Silverstone que certains teams intervertissaient des pneus avant et arrière et adoptaient des niveaux de cambrure des roues extrêmes.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités