Pirelli s'attend à bien moins de graining à Shanghai

partages
commentaires
Pirelli s'attend à bien moins de graining à Shanghai
Par : Fabien Gaillard
4 avr. 2017 à 08:00

Pirelli livre les éléments essentiels sur le plan pneumatique du Grand Prix de Chine 2017 de Formule 1, disputé sur le tracé de Shanghai.

Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Des pneus Pirelli
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Mario Isola, directeur de la compétition, Pirelli Motorsport
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Des pneus Pirelli
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, deuxième, arrive dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08, et le reste du peloton

Pour cette épreuve, le manufacturier italien a choisi sa gamme intermédiaire avec les supertendres (rouges), les tendres (jaunes) et les mediums (blancs). Pour rappel, pour les cinq premiers GP de la saison, les équipes disposent toutes de la même sélection pneumatique, à savoir sept trains du composé le plus tendre, deux trains du composé le plus dur et quatre trains du dernier composé.

La piste chinoise impose des contraintes spécifiques aux pneus, des courbes importantes cohabitant avec une proportion similaire de lignes droites.

Les virages 1, un très long droit en escargot, et 13, le banking qui précède la ligne droite de retour, sont les plus difficiles pour les gommes qui sont alors soumises à des forces longitudinales importantes. Le pneu avant-gauche est le plus sollicité.

À l’inverse, les lignes droites offrent l’occasion à l’enveloppe de refroidir, ce qui doit permettre d’éviter le phénomène de graining, c’est-à-dire l’apparition de boules de gomme sur le pneu et ainsi une perte d’efficacité.

Les pressions minimales pour les pneus slicks à Shanghai sont pour le moment de 21 psi à l'avant (1,45 bar) à l’avant et 20,5 psi à l’arrière (1,38 bar). Elles pourront évoluer au cours du week-end en fonction des données récoltées par Pirelli.

Le mot de la fin revient à Mario Isola, manager sportif de la firme : "Nous apportons la sélection médiane de nos mélanges, mais nous nous attendons à ce que les teams privilégient les tendres et supertendres, en fonction, bien sûr, des conditions météorologiques, mais en tenant également compte du fait que seuls deux trains de mediums sont disponibles."

"Lors des précédentes éditions, nous avons pu remarquer une certaine forme de graining à cause de longues portions droites, mais nous avons pu observer à Barcelone, durant les tests, que le phénomène avait considérablement réduit cette année, et ce serait bien que nous puissions le confirmer à Shanghai. En cas de pluie et de températures fraîches, nous fournirons des pneumatiques pluie dotés de mélanges différents pour ainsi offrir aux pilotes davantage de grip."

Sondage mondial des fans 2017
Prochain article Formule 1
L’unique et spectaculaire Tyrrell P34 à six roues

Article précédent

L’unique et spectaculaire Tyrrell P34 à six roues

Article suivant

Mon job en F1 : manager de casques

Mon job en F1 : manager de casques
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Lieu Shanghai International Circuit
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Preview