Pirelli dévoile les trois noms et couleurs de ses pneus 2019

partages
commentaires
Pirelli dévoile les trois noms et couleurs de ses pneus 2019
Par : Basile Davoine
20 oct. 2018 à 06:44

Pirelli a dévoilé sa gamme de pneus pour 2019, confirmant le passage à seulement trois couleurs qui resteront systématiquement les mêmes lors de chaque Grand Prix.

Le manufacturier unique disposera toujours d'un total de cinq à six types de gommes pour la totalité de la saison, mais n'en sélectionnera que trois pour chaque Grand Prix. Quelle que soit cette sélection, les trois pneus disponibles porteront alors le même nom et la même couleur : dur (couleur blanche), medium (couleur jaune) et tendre (couleur rouge).

"Nous voulions supprimer l'arc-en-ciel car nous avions trop de couleurs, nous en voulions seulement trois", explique Mario Isola, directeur de Pirelli Motorsport.

Lire aussi :

Les écuries et les médias seront toujours informés en amont de la sélection faite par le manufacturier italien, qui leur précisera ainsi à quel composé précis correspondent les trois choisis pour un Grand Prix. Cependant, les anciens noms utilisés jusqu'à présent, comme supertendre, ultratendre ou hypertendre, vont disparaître pour laisser la place à un code qui doit encore être défini.

"L'idée est d'attribuer un chiffre à chaque composé", confirme Mario Isola. "Nous en discutons actuellement, car j'ai eu un échange avec les ingénieurs et ils préfèrent un système de lettres. Mais en gros, nous aurons une identification claire de chaque composé."

"Ainsi, si nous homologuons cinq composés, il y aura le 1, le 2, le 3, le 4 et le 5, et nous vous informerons en avance de manière à savoir que pour telle course, par exemple, le dur est le numéro 2, le medium est le numéro 3 et le tendre est le numéro 4. Cela permettra de comparer sur les différents circuits. Mais pour les spectateurs, il y aura trois couleurs."

Cette information donnée en amont sera la seule associée au nom de code des pneus, qui ne figurera d'aucune manière visuelle sur les pneumatiques pendant un week-end de Grand Prix.

Mario Isola, directeur de Pirelli Motorsport, avec Daniel Ricciardo, Red Bull Racing

 

Article suivant
Sanctionné, Vettel estime que le règlement manque de "bon sens"

Article précédent

Sanctionné, Vettel estime que le règlement manque de "bon sens"

Article suivant

Les rivaux de Vettel prennent sa défense après sa pénalité

Les rivaux de Vettel prennent sa défense après sa pénalité
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités