Pirelli prévoit des stratégies à un seul arrêt

Si Lewis Hamilton a décroché la pole position ce samedi dans des conditions mixtes, c'est bien chaussé des pneus slick supertendres que le Champion du Monde en titre a réalisé son meilleur temps en Q3. Un chrono qui lui a d'ailleurs permis de battre le temps de la pole position 2014, réalisée par Felipe Massa.

Place à la course, ce dimanche. Une stratégie à deux arrêts peut s'avérer plus efficace, prévient Pirelli, mais le risque de trafic gênant en piste est trop important sur ce tracé court. Par conséquent, la firme italienne estime qu'un seul arrêt devrait constituer la norme en cas de temps sec.

GP d'Autriche : La grille de départ

"Samedi matin, nous avions vite compris que la journée serait imprévisible," rappelle Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport. "Elle le fut, et cette incertitude pourrait continuer de régner ce dimanche."

"La météo est capricieuse et la grille est perturbée par de nombreuses pénalités, donc la situation reste imprévisible. Nous estimons toutefois que dans des circonstances normales (c'est-à-dire sèches, ndlr), nous devrions assister à une majorité de stratégies à un arrêt."

Pirelli estime que le choix idéal serait pourtant de débuter en supersoft (à bande rouge), puis de les rechausser au 31e des 71 tours du Grand Prix avant d'opter pour les gommes tendres (à bande jaune) au 60e tour.

Mais dans le cas où l'arrêt unique serait bel et bien l'option retenue par les équipes, la stratégie idéale serait de passer les tendres aux alentours du 25e tour.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Circuit Red Bull Ring
Type d'article Actualités
Tags pirelli, pneumatiques, pneus, stratégies, supertendres, tendres