Pirelli dévoile les stratégies pour la course du GP du Canada

partages
commentaires
Pirelli dévoile les stratégies pour la course du GP du Canada
Par :
10 juin 2018 à 12:25

La course de Montréal qui se déroulera ce dimanche va offrir plusieurs options stratégiques aux concurrents. Pirelli a mis en avant des tactiques pneumatiques qui pourraient être employées aujourd'hui à partir de 20h10.

Le Circuit Gilles Villeneuve, semi-urbain, n'est pas parmi les plus abrasifs de la saison et l'absence de grandes courbes en appui ne met pas trop de pression sur la gomme, qui subit plutôt des forces longitudinales liées aux gros freinages suivant des portions de pleine charge.

La dégradation n'est donc normalement pas un problème mais les gommes hypertendres introduites cette saison par Pirelli ont posé des questions concernant leur capacité à supporter de longs relais, et ce même sur le tracé de Monaco. 

Il n'a donc pas été étonnant de voir deux des écuries les plus rapides, Ferrari et Mercedes, préférer se qualifier en pneus ultratendres en Q2 afin de disposer de ces enveloppes pour le premier relais, celui avec le plus d'essence. 

Pirelli a dévoilé, selon ses simulations, les différents scénarios envisageables, que voici :

Estimations Pirelli GP Canada1er relais2e relais3e relais
Stratégie optimale  15 tours  55 tours  
2e stratégie   20/25 tours  50/45 tours  
3e stratégie (si forte dégradation)  10 tours  10 tours  50 tours

Il faut d'emblée signaler que Pirelli a précisé sur Twitter que la stratégie consistant à partir en ultratendres serait "quasiment aussi rapide" que la stratégie optimale. Ainsi, l'avantage de partir en gommes hypertendre n'est pas énorme d'autant plus que comme souvent, s'arrêter parmi les premiers pourrait impliquer un risque important de trafic, même si Montréal est propice aux dépassements.

Le plus important à retenir est que l'on se dirige à nouveau vers une course à un seul arrêt puisque les gommes supertendres pourront encaisser une longue distance, comme à leur habitude. La variété stratégique risque donc de ne concerner que le choix des gommes de départ.

En revanche, sur l'Île Notre-Dame, il ne serait pas étonnant qu'une voiture de sécurité vienne remettre en cause les stratégies si elle intervient dans la seconde partie du second relais, où elle pourrait rendre le passage par les stands intéressant pour chausser des gommes plus performantes.

Article suivant
Vettel surpris que Red Bull ait choisi les hypertendres au départ

Article précédent

Vettel surpris que Red Bull ait choisi les hypertendres au départ

Article suivant

Pénalité et nouveau moteur Honda pour Gasly

Pénalité et nouveau moteur Honda pour Gasly
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Catégorie Course
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir toute l'actu