Pirelli dévoile les stratégies pour le GP de Monaco

partages
commentaires
Pirelli dévoile les stratégies pour le GP de Monaco
Par : Fabien Gaillard
27 mai 2018 à 09:15

La course de Monte-Carlo qui se déroulera ce dimanche va offrir plusieurs options stratégiques aux concurrents. Pirelli a mis en avant des tactiques pneumatiques qui pourraient être employées aujourd'hui à partir de 15h10.

On ne présente plus le circuit urbain de Monaco et ses virages mythiques. Tracé où l'appui aérodynamique est prépondérant, la piste en elle-même n'est pas abrasive et n'est donc pas très agressive pour les gommes.

Cependant, Pirelli a créé l'hypertendre, un pneu très rapide en performance mais aussi en termes d'usure, et la donne a quelque peu changé. En effet cette gomme connaît un fort graining à l'avant gauche mais aussi une dégradation assez importante à l'arrière, suscitant quelques craintes chez les écuries.

Néanmoins la présence de l'ultratendre et du supertendre, capables de tenir longtemps, permet tout de même de ne pas trop redouter d'avoir à s'arrêter plusieurs fois, malgré les inquiétudes affichées par exemple par Mercedes.

Pirelli a dévoilé, selon ses simulations, les différents scénarios envisageables, que voici :

Estimations Pirelli GP Monaco1er relais2e relais
Stratégie optimale  14 tours  64 tours
2e stratégie   25 tours  53 tours

Dans le top 10, tous les pilotes partiront en hypertendres. Cela tombe bien puisqu'il s'agit du pneu de départ de la stratégie optimale, qui prévoit ensuite un relais très, très long de 64 boucles en supertendres.

Difficile d'imaginer que, derrière le top 10, des pilotes ne tentent pas un coup de poker en partant en ultratendres mais surtout en supertendres. En effet, tenir la distance et éventuellement gagner des places en piste après le premier arrêt des pilotes du top 10 pourrait s'avérer être une tactique intéressante si jamais la course venait à être perturbée par des incidents. Le circuit de Monaco est l'un des seuls du calendrier où un pilote plus lent peut contenir une voiture plus rapide sans trop de problème, il ne faut donc pas sous-estimer le simple fait d'être devant.

Prochain article Formule 1
La FIA confirme la légalité de la Ferrari

Previous article

La FIA confirme la légalité de la Ferrari

Next article

Verstappen "n'a pas appris" de ses erreurs

Verstappen "n'a pas appris" de ses erreurs
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Course
Lieu Monte Carlo
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Analyse