Pirelli va modifier la forme des pneus arrière en 2012

partages
commentaires
Pirelli va modifier la forme des pneus arrière en 2012
20 juil. 2011 à 12:58

A mi-parcours, Pirelli est plutôt satisfait de sa première saison en Formule 1 en tant que manufacturier unique

A mi-parcours, Pirelli est plutôt satisfait de sa première saison en Formule 1 en tant que manufacturier unique. Pour autant, le fabricant de gommes italien ne veut pas s'arrêter en si bon chemin.

Après avoir fourni des pneus qui s'usent plus rapidement que la norme des saisons précédentes du temps de Bridgestone, Pirelli veut désormais trouver le bon équilibre. A en croire la firme italienne, une bonne partie de la solution réside dans la structure des pneus arrière, qui sera modifiée en 2012.

"La forme va changer, pour obtenir une meilleure usure sur les flancs. Il est difficile de quantifier les proportions dans lesquelles ça va changer. Pour le moment, nous n'utilisons pas totalement la surface au sol et nous le savons, mais nous avons dû stopper le développement car nous avions peu de temps et nous voulions au moins fournir des données fixes aux équipes étant donné que nous étions les nouveaux venus," a expliqué Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport, à Autosport.

Concrètement, les pneus arrière fournis par Pirelli la saison prochaine auront une structure plus "carrée" que ceux actuellement utilisés par l'ensemble du plateau. Une décision qui ne tient qu'au manufacturier et qui ne fait pas suite à la demande d'une ou plusieurs équipes.

"C'est Pirelli qui est désireux d'améliorer son produit, de notre point de vue, [c'est] améliorer l'usure, améliorer la forme du profil d'usure sur le pneu," a ajouté Hembery.

Article suivant
Vettel veut un coéquipier "honnête et respectueux"

Article précédent

Vettel veut un coéquipier "honnête et respectueux"

Article suivant

La FIA confirme la zone d'activation du DRS en Allemagne

La FIA confirme la zone d'activation du DRS en Allemagne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1