Réactions
Formule 1 GP de Miami

Plus lent en qualifs qu'en EL2, Russell accuse le coup

George Russell est particulièrement mécontent d'avoir vu la Q3 lui échapper à Miami, à la suite d'une performance décevante.

George Russell, Mercedes W13

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

"C'est dommage, car je suis plus lent aujourd'hui qu'hier." George Russell avait la mine des mauvais jours après les qualifications du Grand Prix de Miami, qu'il a conclues au 12e rang, la Q3 lui échappant pour 0"045.

Russell avait pourtant signé le meilleur temps des Essais Libres 2 en 1'29"938, avec son coéquipier Lewis Hamilton à deux dixièmes à peine, mais les Mercedes ont dégringolé dans la hiérarchie en EL3, Hamilton réalisant la référence des Flèches d'Argent en 1'31"890. En Q2, c'est ainsi avec un chrono de 1'30"173 que Russell a été éliminé. Le jeune Anglais ne comprenait pas son bon début de week-end et est encore plus perplexe face à un tel renversement de situation. Cependant, il pointe du doigt une cause évidente : le marsouinage, problème majeur pour la marque à l'étoile depuis le début de la saison.

Lire aussi :

"Je suis un peu dérouté, à vrai dire !" s'est exclamé Russell au micro de Sky Sports F1. "Mon tour de qualifications était plus lent que celui que j'ai fait hier en EL2. La sensation dans la voiture était complètement différente aujourd'hui, il y avait beaucoup de marsouinage ; je ne pouvais attaquer dans aucun virage, en fait. C'est vraiment dommage, car je pense que je pouvais être compétitif. Hier, nous étions vraiment rapides. Ça nous a complètement échappé aujourd'hui. Je ne sais pas vraiment pourquoi."

"C'est un peu incohérent, à vrai dire. Nous avions choisi d'être un peu conservateurs lors de cette séance afin de nous débarrasser du marsouinage, mais il était aussi sévère que ce matin en EL3. Ça n'a pas énormément de sens à l'heure actuelle. Quand nous entrons dans la fenêtre, la voiture est rapide, mais c'est quand même décevant pour l'équipe et moi. Le potentiel était là."

Quant à savoir si la W13 souffrira moins de ce marsouinage chronique en course, Russell est loin de pouvoir l'affirmer. "Je ne sais pas, à vrai dire ! Hier, nous semblions être en mesure de nous battre pour la pole position. Aujourd'hui, nous nous sommes qualifiés 12e, ce sont les pires qualifications de l'année. Ça n'a pas beaucoup de sens, nos performances font les montagnes russes."

"Je suis juste déçu d'avoir manqué la Q3, car nous avions deux trains de pneus pour la Q3, ce qui nous aurait donné une chance", conclut-il. Russell s'efforcera de remonter en course mais n'aura certainement pas la tâche facile pour poursuivre sa série de quatre courses consécutives dans le top 5 – précisons d'ailleurs qu'aucun autre pilote ne fait mieux actuellement.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Quarante ans après, que garde-t-on de Gilles Villeneuve ?
Article suivant Duels en qualifications : le point après le GP de Miami 2022

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse