Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Pneus 2020 : des pilotes déçus, Pirelli répond aux critiques

partages
commentaires
Pneus 2020 : des pilotes déçus, Pirelli répond aux critiques
Par :
2 nov. 2019 à 14:47

Invités à tester les pneus 2020 à Austin, les pilotes se sont montrés majoritairement déçus, mais Pirelli n'est pas surpris par ces premières impressions.

Lors des deux séances d'essais libres de vendredi à Austin, tous les pilotes disposaient de la possibilité de tester les futurs pneus Pirelli 2020. Chacun d'entre eux avait deux trains de gommes C4 prototypes, donnant ainsi l'opportunité aux écuries de découvrir la nouvelle construction qui entrera en vigueur l'an prochain. Un avant-goût utile avant les deux journées d'essais prévues à Abu Dhabi le mois prochain. La majorité des pilotes a travaillé sur ces pneus prototypes lors de la première séance d'essais, sur une piste froide et glissante, ce qui les a conduits à déplorer un manque général d'adhérence. Les retours ont été tantôt neutres, tantôt négatifs, d'autant que les monoplaces n'avaient pas un set-up forcément adapté à ces nouvelles enveloppes.

Lire aussi :

"Ce n'était pas si bon que ça", regrette Nico Hülkenberg chez Renault. "Mais je ne sais pas si ça venait du pneu, c'était un relais étrange, et l'équilibre était assez différent et délicat. Il y avait moins de grip, mais l'adhérence à l'avant semblait également complètement opposée à celle du pneu principal." Chez McLaren, Carlos Sainz a estimé que ce test des pneus prototypes "n'était pas très productif" et que les sensations s'étaient avérées "bizarres". Plus tranchant, Sebastian Vettel a confié sa "déception" après avoir testé ces futures gommes, un sentiment partagé par Romain Grosjean, qui ne voit "pas de différence". Enfin, Lewis Hamilton a préféré, dans un sourire, se refuser à tout commentaire.

Pirelli s'y attendait

Du côté de Pirelli, on ne se montre pas vraiment étonné par ces premières réactions. Selon Mario Isola, les écuries n'étaient pas dans de bonnes dispositions pour tester convenablement les pneus prototypes, à cause de monoplaces inévitablement réglées pour la suite du week-end. "Malheureusement, les conditions étaient moins représentatives", souligne le directeur de Pirelli F1. "Nous devons analyser les données et comprendre quel est le niveau de performance. Le premier sentiment, c'est que le nouveau package a probablement un peu moins de grip, ou un pic d'adhérence moins élevé, et qu'il est plus constant. C'est ce que nous recherchons."

La suspension avant de la Mercedes W10

"Nous devons prendre en compte le fait qu'en essais libres le vendredi, ils doivent se concentrer sur le week-end de course. Ils ne peuvent pas dédier trop de temps au test d'un pneu pour 2020. Personne n'a eu le temps d'adapter ses réglages à la nouvelle construction. Elle est différente, le profil est différent, donc la construction fonctionne d'une autre manière. Et cela requiert un peu d'ajustement au niveau du set-up. Mais je suis sûr qu'ils ont collecté des données utiles pour les essais d'Abu Dhabi, car en comparant à ce qu'ils ont fait aujourd'hui, ils savent maintenant à quoi s'attendre et ils peuvent travailler dessus."

"Tous les tests précédents se sont faits à l'aveugle. Les trois équipes qui ont fait des essais à Barcelone [début octobre] ne savaient pas quel pneu était choisi, et désormais toutes les équipes ont pu goûter au nouveau package et peuvent mieux se préparer pour Abu Dhabi. Je ne suis pas surpris de voir qu'ils ont un ressenti différent, ou disons même que c'est bien de voir ça, car nous avons travaillé pour développer un pneu différent. Ils ont trouvé des changements entre le pneu actuel et le nouveau, et c'est positif. La prochaine étape est de concevoir la nouvelle voiture et de l'optimiser afin d'exploiter les performances du nouveau pneu."

Article suivant
Certains pilotes apprécient les bosses d'Austin

Article précédent

Certains pilotes apprécient les bosses d'Austin

Article suivant

Légalité du moteur Ferrari : la FIA appelée à réagir

Légalité du moteur Ferrari : la FIA appelée à réagir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Lieu Circuit of the Americas
Auteur Basile Davoine