Pneus - Mercedes plus prudent que Ferrari et Red Bull en Malaisie

Pirelli a dévoilé les choix pneumatiques des écuries pour le Grand Prix de Malaisie 2017 de F1, avec une majorité de gommes supertendres mais aussi des orientations différentes entre les trois constructeurs de pointe.

Souvent disputée dans des conditions très chaudes et sur un tracé exigeant, la course de Sepang verra cette année les gommes supertendres (rouges), tendres (jaunes) et mediums (blanches).

Les choix faits par l'écurie qui mène les deux championnats, Mercedes, sont plus prudents que ses poursuivants directs que sont Ferrari. En effet, la structure allemande a choisi une répartition entre les tendres et les supertendres plus équilibrée, Lewis Hamilton disposant de cinq trains de gommes à flancs jaunes contre sept de gommes à flancs rouges, alors que les hommes de Maranello auront eux trois sets de tendres et neuf de supertendres.

En sus, Valtteri Bottas profitera d'un jeu de mediums supplémentaire vis-à-vis de son équipier (tout en ayant un train de tendres en moins), ce qui devrait lui permettre de les évaluer lors de la seconde séance d'essais libres, qui sera la plus représentative des conditions de course.

Red Bull est quasiment dans la même situation que la Scuderia : si Max Verstappen a la même dotation pneumatique que Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen, Daniel Ricciardo comptera un train de supertendres de moins pour un set de tendres en plus.

Certains écuries ont fait des choix encore plus agressifs avec, pour Williams et McLaren, dix trains de supertendres pour l'ensemble du week-end, contre deux de tendres et un de mediums.

 

Sélection pneumatique des pilotes
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Circuit Sepang International Circuit
Équipes Mercedes , Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités
Tags pirelli, pneus, sepang, stratégie