De nouveaux contrôles de pression des pneus à partir du GP de France

La FIA va introduire de nouveaux contrôles liés aux pneus à partir du Grand Prix de France ce week-end afin de s'assurer au maximum que les écuries ne roulent pas avec des pressions trop basses.

De nouveaux contrôles de pression des pneus à partir du GP de France

Motorsport.com est en mesure de révéler que, alors que l'enquête menée par Pirelli sur les problèmes rencontrés par Lance Stroll et Max Verstappen à Bakou a démontré que les défaillances étaient liées à la façon dont les pneus ont été utilisés, le manufacturier ainsi que la FIA ont mis en place de nouveaux protocoles qui vont entrer en vigueur dès le Castellet ce week-end.

L'une des principales inquiétudes est que les écuries aient pu faire rouler les pneus avec des pressions plus basses que ce qui est prescrit par Pirelli. Or, dans une directive technique envoyée aux concurrents avant le GP de France, la FIA a rappelé aux équipes qu'il était de leur responsabilité de s'assurer que les pressions ne tombent pas en dessus des seuils fixés par la marque italienne et ce à n'importe quel moment de l'épreuve.

Lire aussi :

Toutefois, ce raisonnement comporte une faille de taille : il est communément accepté qu'il n'existe aucun moyen de contrôler de façon fiable la pression des pneus une fois qu'une voiture a pris la piste. Même si les écuries possèdent des capteurs et des données pour surveiller cela, ces systèmes ne sont pas suffisamment fiables et les données pas assez solides pour pouvoir caractériser une infraction aux règles.

Ainsi, afin de confirmer si les écuries maintiennent bien les pressions de façon satisfaisante, les pneus seront désormais contrôlés après des relais. Des pneus seront sélectionnés au hasard après les essais libres et les qualifications alors que l'ensemble des trains utilisés pour la course seront quant à eux vérifiés. Les pneus qui seront testés seront scellés pour éviter que les écuries ne fassent varier la pression artificiellement et il sera évidemment interdit de les regonfler.

La FIA a mis en place des procédures pour les contrôles des pressions à froid et celles-ci devront être en ligne avec des chiffres donnés par Pirelli. Si un problème de valve ou autre est découvert et que cela entraîne une vérification non conclusive, alors le pneu pourra être re-chauffé. La fédération est en tout cas claire sur le sujet : si une équipe est prise la main dans le sac d'utilisation des pneus à une pression trop basse après roulage, ce sera immédiatement rapporté aux commissaires.

Des contrôles supplémentaires par le biais de caméras infrarouges seront introduits concernant la température des pneus pour s'assurer que les équipes ne les surchauffent pas à l'aide des couvertures chauffantes pour satisfaire aux contrôles d'avant-roulage.

Auparavant, les structures devaient simplement satisfaire aux contrôles préalables au roulage. Désormais, avec ces nouvelles règles, il ne sera pas possible d'utiliser les pneus en dessous des prescriptions de Pirelli de façon constante. Cela sera particulièrement crucial lors des courses où les gommes sont utilisées sur une distance plus importante, puisqu'il y a habituellement une marge de manœuvre plus grande pour abaisser les pressions.

Ces contrôles renforcés interviennent alors même que la Formule 1 va introduire à compter de 2022 un nouveau système de surveillance obligatoire des pressions et des températures de pneus qui donnera à la FIA et à Pirelli des informations nécessaires pour juger au mieux des conditions de roulage des pneus.

En vertu d'un récent amendement du Règlement Technique 2022, l'article 10.7.3 dispose : "Toutes les voitures doivent être équipées de capteurs de contrôle de la pression et de la température des pneus qui ont été fabriqués par un fournisseur désigné par la FIA selon une spécification déterminée par la FIA. Les jantes des roues et les capteurs de pression et de température des pneus doivent être marqués conformément au schéma de coloration et d'étiquetage [...] défini dans l'annexe des Règlements Technique et Sportif."

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires

Related video

Pirelli a identifié les raisons des défaillances de Bakou

Article précédent

Pirelli a identifié les raisons des défaillances de Bakou

Article suivant

Seidl et Masi en désaccord sur les drapeaux jaunes

Seidl et Masi en désaccord sur les drapeaux jaunes
Charger les commentaires