Les pneus usés de Hamilton n'inquiètent pas Wolff pour la course

C'est avec des pneus qui ont déjà parcouru neuf tours que Lewis Hamilton prendra le départ ce dimanche, mais ce n'est pas source d'inquiétude selon Toto Wolff.

Les pneus usés de Hamilton n'inquiètent pas Wolff pour la course

"Je pense que nous nous attendions à être bien plus compétitifs." Dans la bouche de Toto Wolff, cette déclaration au micro de Sky Sports F1 ressemble à un aveu de faiblesse. Mercedes s'attendait à avoir l'avantage sur un circuit de Djeddah ultra rapide et plutôt favorable à la puissance moteur ; c'est finalement Max Verstappen qui était le plus rapide en Q3, et nettement, le pilote Red Bull n'ayant laissé filer la pole position du Grand Prix d'Arabie saoudite qu'avec un accident dans le tout dernier virage.

Lire aussi :

"Cela change au fil des séances", a commenté Toto Wolff au moment d'analyser le rapport de force entre les Flèches d'Argent et leurs rivales au taureau rouge. "Je pense que nous faisons plus ou moins jeu égal en ligne droite. Mais nous perdons du temps dans les virages rapides, mais aussi en qualifications, et aussi dans certains virages lents. Les pilotes ne sont pas du tout contents de la voiture, entre le sous-virage, le survirage et tout le reste."

"Nous n'étions clairement pas suffisamment rapides aujourd'hui. Je pense que nos voitures étaient suffisamment bonnes pour finir deuxième et troisième. Les pilotes ont probablement surpassé le niveau de la voiture, et Max aurait été en pole avec quasiment une demi-seconde d'avance, j'imagine. C'est quelque chose que nous devons analyser, car ce n'est pas ce à quoi nous nous attendions. Et l'accident de Max nous met évidemment dans une situation plus heureuse avec les deux premières places sur la grille. Mais je pense que nous pouvons nous estimer heureux de cette situation. La course va être un match complètement différent."

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas vont donc monopoliser la première ligne de la grille de départ ce dimanche, quand les Red Bull de Max Verstappen et Sergio Pérez ne seront que troisième et cinquième, prenant en sandwich la Ferrari de Charles Leclerc. Cependant, la question de l'usure des pneus utilisés en Q2 – et donc au départ et dans le premier relais de la course – se pose : ceux de Hamilton ont déjà parcouru neuf tours, contre sept pour ceux de Bottas et Pérez, et seulement quatre en ce qui concerne Verstappen.

"Nous avons clairement eu ce débat, mais avons estimé que le pneu n'avait jamais été dans la fenêtre, nous ne l'avons jamais utilisé, car la température n'a jamais été là. Nous espérons donc ne pas l'avoir trop usé et qu'il sera encore bon demain", a toutefois rassuré Wolff. Pour en avoir le cœur net, il faudra néanmoins attendre ce soir.

Propos recueillis par Luke Smith

partages
commentaires
Simplement averti, Gasly explique l'incident avec Sainz en qualifs
Article précédent

Simplement averti, Gasly explique l'incident avec Sainz en qualifs

Article suivant

Verstappen a encore une "bonne chance" de victoire malgré son erreur

Verstappen a encore une "bonne chance" de victoire malgré son erreur
Charger les commentaires