Des points mais "pas encore le rythme espéré" pour Pérez

partages
commentaires
Des points mais
Par : Basile Davoine
26 mars 2017 à 13:00

Force India a placé ses deux monoplaces dans les points à Melbourne, mais estime que la VJM10 a le potentiel pour un rythme plus élevé.

Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17 et Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Fernando Alonso, McLaren MCL32, Esteban Ocon, Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10

Malgré des qualifications un peu ternes, Force India a atteint son objectif à Melbourne, en plaçant ses deux monoplaces dans les points. Tandis qu'Esteban Ocon est allé chercher la dixième place, Sergio Pérez a mené une course solide en s'installant à la septième position. Une course certes un peu monotone, car la Williams de Felipe Massa était hors d'atteinte, mais le résultat comptable est là.

"Je pense que c'était une bonne journée pour nous", estime le pilote mexicain. "Finir septième était probablement notre maximum aujourd'hui vu comme Williams était loin, et nous avons battu Toro Rosso grâce à une bonne stratégie d'équipe et à une bonne gestion des pneus. Mais nous aurions dû finir devant tous les deux. C'est une bonne journée, mais nous n'avons pas encore le rythme espéré, il y a plein de choses à améliorer. C'est un bon début."

"Ce n'est pas facile de dépasser. On se sent si gros, et il faut probablement un écart plus grand. Quand Kvyat était derrière moi, il était une seconde plus rapide, mais je savais qu'il n'allait pas me dépasser. Une fois que j'ai dépassé Sainz, la course a été très bonne."

Ocon, "un bon gosse"

Quatrième du dernier championnat, l'écurie indienne se satisfait de ce premier Grand Prix lui permettant d'inscrire six points tout en ayant conscience de disposer d'une grosse marge de progression, après un week-end qu'Ocon qualifiait lui-même de "difficile" et "brouillon"

"Finir avec les deux voitures dans le top 10 est ce que nous voulions, et nous y sommes parvenus", se félicite Otmar Szafnauer, directeur des opérations, au micro de Sky Sports. "Les Toro Rosso avaient l'air très bonnes vendredi, nous pensions avoir de la peine face à elles, mais ça a été. Williams était en supertendres à la fin, nous ne pensions pas qu'ils allaient tenir jusqu'au bout, mais du coup, ils ont fini avec 20 secondes d'avance."

"Nous ne pensions pas que l'ultratendre allait durer aussi longtemps que sur la Toro Rosso. Nous aurions pu faire durer l'ultratendre plus longtemps et passer en supertendres au lieu des tendres."

"Ce qui m'a surpris, c'est que certains d'entre eux ont fait deux arrêts. Nous pensions que la stratégie à deux arrêts allait être quelques secondes plus rapide mais que la position de piste allait empêcher de le faire. À l'avant, ils avaient la piste libre, mais ils ne l'ont pas fait, alors que je pensais que la position importait moins. Mercedes s'est arrêté tôt, je ne sais pas pourquoi." 

Szafnauer est également satisfait du travail fourni par Ocon : "C'est un bon gosse, il était déçu de ses qualifications, mais c'est sa première fois ici, il ne connaissait pas le circuit et s'est retrouvé à seulement deux dixièmes en qualifications. Sa manœuvre sur Alonso était remarquable."

Prochain article Formule 1
Hülkenberg : Impossible de dépasser Alonso

Previous article

Hülkenberg : Impossible de dépasser Alonso

Next article

Massa, sixième : "Pas mal pour un vieux !"

Massa, sixième : "Pas mal pour un vieux !"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Course
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Sergio Pérez , Esteban Ocon
Équipes Force India
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions