Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
19 mars
-
22 mars
Événement terminé
02 avr.
-
05 avr.
Course dans
05 Heures
:
02 Minutes
:
41 Secondes
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
89 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
117 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
145 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
152 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
166 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
173 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
208 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
222 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
236 jours

Vers la pole la plus rapide depuis 1990

partages
commentaires
Vers la pole la plus rapide depuis 1990
Par :
6 juil. 2017 à 08:30

1'07"908. Réalisé par Michael Schumacher sur l'A1-Ring en 2003, voilà un chrono en dessous duquel la pole position n'est plus descendue depuis 1990 en Formule 1.

Ce devrait toutefois n'être qu'une formalité pour le Grand Prix d'Autriche, puisque c'est une amélioration de plusieurs secondes qui est en effet attendue au Red Bull Ring, pour plusieurs raisons. Rappelons-nous par exemple que la Q3 a été disputée sur une piste séchante en 2016. Lewis Hamilton a signé la pole en 1'07"922, mais en Q2, il était déjà parvenu à tourner en 1'06"228, établissant le record du circuit.

N'oublions pas non plus le niveau de performance sans précédent des Formule 1, qui développent beaucoup plus d'appui que l'an passé et ont amélioré leurs temps au tour grâce à de meilleures vitesses de passage en courbe et à des freinages plus tardifs.

Par conséquent, il ne s'agit pas de savoir si les chronos vont tomber, mais dans quelle mesure. Le chrono de Hamilton était le temps qualificatif le plus bas depuis le Grand Prix de France 1990, où Nigel Mansell a signé la pole position en 1'04"402 au volant de la Ferrari 641 sur la version courte du Paul Ricard.

C'est 1,826 seconde qui sépare ce chrono de la référence fixée par Hamilton en Autriche. Or, sur les huit premiers Grands Prix de la saison, les temps se sont améliorés de 2"106 en moyenne par rapport à l'an passé, entre 0"724 de mieux à Bahreïn et pas moins de 3"724 en Chine. C'est donc loin d'être impossible.

Bien que les perspectives d'amélioration soient restreintes sur le Red Bull Ring, tracé qui comprend le moins de virages du calendrier, les top teams n'avaient probablement pas atteint leur plein potentiel en Q2, avant l'averse qui a perturbé la fin des qualifications l'an passé.

La pole position la plus rapide de l'Histoire, en termes de temps, demeure celle de Niki Lauda sur un circuit de Dijon-Prenois qui mesurait seulement 3,289 kilomètres, avant l'ajout de la Parabolique. Moins d'une minute : 58"790. Un chrono qui reste largement hors d'atteinte au Red Bull Ring... pour l'instant !

Avec Adam Cooper

Article suivant
Quelle météo pour le Grand Prix d'Autriche ?

Article précédent

Quelle météo pour le Grand Prix d'Autriche ?

Article suivant

Magnussen : "Dans un bon jour", Grosjean est plus rapide que Button

Magnussen : "Dans un bon jour", Grosjean est plus rapide que Button
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Auteur Adam Cooper