Poleman, Hamilton reflète sur "des qualifications difficiles"

Lewis Hamilton a martelé son fameux "Hammertime" au moment qui comptait le plus, ce samedi, en milieu de séance de Q3.

Régulièrement contesté par son équipier Nico Rosberg en Essais Libres et en premières séances qualificatives sur une piste évoluant grandement en raison son assèchement progressif, le Britannique ne semblait pas extrêmement à son aise depuis le début du weekend avec l'équilibre global de sa monoplace.

En sonnant la charge dans son second tour lancé de Q3 pour signer la référence et s'assurant de placer son équipier sous l'obligation de pousser pour tenter d'aller chercher la pole position, Hamilton a peut-être indirectement poussé Rosberg à la faute dans le dernier virage quand la Mercedes N°6 a échoué dans les graviers.

 

Une erreur sans conséquence

La copie aurait été parfaite pour Hamilton s'il n'avait pas lui-même commis une erreur avec une sortie de piste dans son ultime tour; mais le travail était fait avec la référence en place, et c'est par une 45ème pole position que le Champion du Monde en titre a été récompensé ce samedi.

"C'étaient des qualifications difficiles pour tout le monde avec les conditions de piste", commente-t-il, soulagé, en sortant de l'auto. "C'est génial d'avoir pu réussir mon premier tour en Q3. J'ai attaqué davantage dans le run suivant et j'ai bloqué les pneus arrière. Je n'étais pas inquiet, j'essayais de continuer en prenant soin de la voiture. J'étais en septième rapport!"

Depuis le début du weekend, Ferrari a démontré disposer de rythme, mais aussi d'une bonne capacité à faire tenir les enveloppes sur les longs relais. Ainsi, la performance sur une simulation de rythme de course de Kimi Räikkönen en EL2 n'est pas passée inaperçue dans le clan Mercedes. Par chance pour les Flèches d'Argent, Iceman part de loi, très loin, après être totalement passé à côté de ses qualifications.

 

LIRE AUSSI – "Un samedi de merde" pour Kimi Räikkönen

"Oui, Ferrari a vraiment montré un très bon rythme ce weekend, tout comme les Williams", commente Hamilton. "Demain sera une course dure, mais je ne pense pas que les pneus seront un problème pour quiconque".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Sous-évènement Qualifications
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Résumé de qualifications
Tags autriche, hamilton, mercedes, pole position