Pollock revient en Formule 1 avec un moteur PURE !

Craig Pollock est de retour en Formule 1 ! L'ancien fondateur et propriétaire de l'écurie BAR, également connu pour avoir été le manager de Jacques Villeneuve durant la majeure partie de la carrière du Québécois, est à la tête d'un projet de...

Craig Pollock est de retour en Formule 1 ! L'ancien fondateur et propriétaire de l'écurie BAR, également connu pour avoir été le manager de Jacques Villeneuve durant la majeure partie de la carrière du Québécois, est à la tête d'un projet de fourniture de moteurs.

Le Britannique entend profiter du changement de réglementation concernant les moteurs, qui aura lieu en 2013. Il a lancé une structure baptisée PURE (Propulsion Universelle et Récupération d'Energie), destinée à fournir des équipes avec des blocs conformes aux futurs standards, à savoir des moteurs turbo 1.6 litre à quatre cylindres.

Pour voir le jour, PURE va s'appuyer sur de nombreuses compétences déjà existantes comme Mecachrome. L'ancien directeur général de Renault F1 Christian Contzen et l'expert en aérospatial Robin Southwell sont également sollicités.

"La vision de PURE est d'être un leader dans le développement de la motorisation de la prochaine génération, qui doit répondre aux exigences d'un environnement plus propre," a résumé Pollock dans un entretien accordé à Autosport.

Pour se démarquer de la concurrence, ce nouveau venu devrait jouer sur des tarifs intéressants et accessibles à toutes les équipes.

"La réalité, c'est que si vous avez 400 à 450 employés comme Mercedes ou 300 dans le cas de Renault, vous avez des frais très élevés. La façon dont nous procédons et la raison pour laquelle nous pouvons dépenser un peu moins d'argent que les constructeurs, c'est que nous le faisons de façon industrielle. Nous avons réuni les ingénieurs, le groupe d'ingénierie et les domaines de compétences dans une voie industrielle," a expliqué Pollock.

"Mecachrome va tout rassembler, la fabrication et la construction des moteurs. Le développement se fait par TEOS, IFP et D2T. Donc nous sommes une équipe très compacte, ce qui signifie que nos coûts sont plus faibles et que nous devrions être en mesure de répercuter cette réduction des coûts pour les équipes et leur offrir un moteur avec un bon rapport qualité-prix."

C'est un Français, Jean-Pierre Boudy, qui dirige la conception des moteurs PURE. Après avoir travaillé autour du moteur Renault turbo, il fut responsable des moteurs Peugeot en Formule 1 dans les années 90. D'après Pollock, toutes les personnes concernées par le projet ont une expérience de la Formule 1 ou des 24 heures du Mans.

Le siège social de la société PURE est basé en Suisse et la partie technique sera située en France. Pollock sera présent dans quelques semaines à Barcelone et a affirmé avoir reçu le soutien de Jean Todt et Bernie Ecclestone.

"Pour le moment, nous sommes convaincus comme Jean Todt et Bernie Ecclestone qu'il y a un grand besoin d'un fournisseur de moteur indépendant qui arrive avec une vision sur le long terme. Mais aussi une vision de la technologie verte et qui utilise le sport comme banc d'essai avant de les utiliser dans d'autres domaines. Jean Todt a été informé et y est très favorable, Bernie est pleinement conscient et nous soutient également. Je vais désormais participer aux réunions au sujet des moteurs."

Fervent défenseur de l'introduction du moteur turbo en 2013, le président de la FIA a en effet salué l'initiative de Pollock.

"Nous souhaitons la bienvenue à PURE en Formule 1. Les changements de règles pour 2013 ont été développés pour réduire les coûts et avoir une technologie et des carburants plus écologiques et plus efficaces pour la Formule 1. Nous souhaitons beaucoup de succès à PURE dans son développement de moteurs conformes à la nouvelle réglementation FIA," a réagi le Français.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Jean Todt , Bernie Ecclestone
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités