Pour son baptême, Will Stevens a bataillé avec Alonso

Will Stevens faisait hier ses grands débuts en Formule 1 et la tâche ne s'annonçait pas facile, sur un circuit qu'il ne connaissait pas et au volant d'une monoplace qu'il n'avait pilotée qu'une fois auparavant

Will Stevens faisait hier ses grands débuts en Formule 1 et la tâche ne s'annonçait pas facile, sur un circuit qu'il ne connaissait pas et au volant d'une monoplace qu'il n'avait pilotée qu'une fois auparavant.

À la faveur de la pénalité dont a écopé Romain Grosjean et de la disqualification des Red Bull, Stevens s'élançait dix-septième, mais a rapidement rétrogradé en fond de peloton. Le Britannique s'est toutefois fait remarquer lorsque les premiers pilotes à changer de pneumatiques ont entamé leur deuxième relais : le débutant a résisté un instant lorsque Fernando Alonso a tenté de le dépasser, provoquant l'ire de l'Ibère. Au final, malgré un premier relais difficile, c'est un Grand Prix conclu à la dix-septième place, à un tour du vainqueur : mission accomplie pour Stevens.

"Nous avons atteint l'objectif du jour, c'est à dire finir la course", déclare-t-il. "C'est bien, non seulement pour moi, mais aussi pour l'équipe ; nous pouvons être satisfaits. J'étais en difficulté lors du premier relais en pneus option, j'essayais de les maintenir en température pour le départ lors du tour de formation, donc j'avais beaucoup de graining à l'avant".

"Mais le deuxième relais n'étais pas trop mauvais et j'ai pu prendre un rythme correct. Vers la fin, j'avais de bonnes sensations et c'est très agréable d'avoir fini ma première course de Formule 1 ! Je veux remercier les fans à nouveau d'avoir donné à cette équipe une autre chance de courir ; notre place est ici", conclut le pilote Caterham.

Être à l'arrivée de son premier Grand Prix de Formule 1 permet à Stevens d'être classé au championnat du monde 2014, au vingt-troisième rang. Sixième du championnat de Formule Renault 3.5 pour sa troisième saison dans la discipline, le natif de Rochford n'a pas encore de plans pour l'année prochaine, mais un baquet en Formule 1 paraît plus qu'improbable.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Romain Grosjean , Will Stevens
Type d'article Actualités