Pourquoi Alpine est le type d'écurie dont la F1 a besoin
Prime
Formule 1 Analyse

Pourquoi Alpine est le type d'écurie dont la F1 a besoin

Par :
Co-auteur:
Jonathan Noble

Alors que les meilleures écuries de Formule 1 sont confrontées à des réductions drastiques pour rester sous un plafond budgétaire toujours plus bas, la taille plus compacte et la nature indépendante d'Alpine pourraient contribuer à ouvrir une nouvelle ère fructueuse pour le type d'équipe que la F1 souhaite.

Il peut sembler opportuniste et peu clairvoyant d'écrire cet article à la suite de la victoire surprise d'Esteban Ocon au Grand Prix de Hongrie, mais en fait, il aurait été valable quels que soient les événements survenus à Budapest. En fait, la première victoire d'Ocon et la démonstration tenace et défensive de Fernando Alonso ne font que souligner le fait qu'Alpine dispose d'un duo de pilotes capables de saisir les opportunités qui se présentent.

Après quelques modifications apportées à la voiture par Alpine, Ocon s'est remis d'une baisse de régime en début d'été qui lui avait fait perdre confiance, tandis qu'Alonso a presque retrouvé sa vitesse de croisière après deux ans d'absence en F1, ce qui lui a pris, de son propre aveu, "deux courses de plus" que prévu.

partages
commentaires

Le dernier Grand Prix de F1 sans Halo

Il y a 5 ans, le Grand Prix d'Abu Dhabi 2017 de Formule 1 marquait la fin d'une ère, celle des monoplaces non équipées du Halo, devenu obligatoire dès la saison suivante et qui a depuis contribué à éviter plusieurs drames.

Binotto en danger : "Rome ne s'est pas faite en un jour" rappelle Sainz

Alors que l'avenir de Mattia Binotto à la tête de Ferrari semble désormais très incertain, Carlos Sainz a rappelé que le retour de la Scuderia au sommet de la F1 n'était pas une affaire aisée.

Wolff salue l'attitude de Hamilton malgré une année sans victoire

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, a salué l'attitude de Lewis Hamilton lors de la saison 2022 de Formule 1, sa première sans la moindre victoire.

Allison chez Renault/Lotus : innover n'a pas toujours payé

Actuel chef technique de l'écurie Mercedes, James Allison est revenu sur son illustre carrière en Formule 1 pour GP Racing, et notamment le moment où il a pris du galon chez Renault.

Verstappen au volant de la Honda NSX-GT de SUPER GT

Max Verstappen a pris le volant d'une Honda de SUPER GT pour la première fois samedi à Motegi, avant le "Thanks Day" de la marque nippone ce dimanche.

Norris : McLaren ne pouvait pas battre Alpine en 2022

Lando Norris estime que la cinquième place de McLaren au championnat constructeurs était le meilleur résultat possible pour l'écurie britannique au terme d'une saison difficile en piste.

Ocon : Battre Alonso, une "belle satisfaction"

Au terme de l'année 2022, au-delà de la quatrième place d'Alpine chez les constructeurs, Esteban Ocon se satisfait d'avoir battu son équipier Fernando Alonso aux points.

Même après 22 GP, Mercedes n'a pas tout compris à la W13

Au moment de tirer un premier bilan de la saison 2022, l'écurie Mercedes a reconnu qu'elle ne comprenait toujours pas complètement les faiblesses de la W13.

Spa reste un circuit à part pour la famille Schumacher
Article précédent

Spa reste un circuit à part pour la famille Schumacher

Article suivant

Steiner "très content" pour Grosjean

Steiner "très content" pour Grosjean