Contenu spécial
Dossier

Contenu spécial

Pourquoi les muscles de Mercedes n'ont pas supporté la gonflette

partages
commentaires
Pourquoi les muscles de Mercedes n'ont pas supporté la gonflette
Par :
, Featured writer

La victoire surprise de Max Verstappen lors du Grand Prix du 70e Anniversaire a démontré que la Red Bull était plus douce avec ses pneus que la dominante Mercedes W11, alors qu'une combinaison entre des virages à haute intensité, la chaleur et des pressions augmentées a créé le parfait concours de circonstances.

"Ce sont des ballons maintenant", déclarait Lewis Hamilton à propos de ses pneus après le Grand Prix du 70e Anniversaire. "Ce sont les pressions les plus élevées que nous ayons jamais eues sur une piste comme celle-là. Je ne serais pas surpris si c'était un problème pour nous. Mais je ne sais pas si quelqu'un d'autre a souffert de cloques comme nous, donc c'est quelque chose que nous allons examiner."

Et c'est vrai. Entre les deux week-ends, et peut-être en réponse à l'utilisation d'une gamme de pneus plus tendre et des trois défaillances lors du GP précédent, les pneus ont gonflé après une modification des pressions imposées.

Williams a une position "très claire" sur l'appel contre Racing Point

Article précédent

Williams a une position "très claire" sur l'appel contre Racing Point

Article suivant

Appel Racing Point : McLaren renonce, Ferrari et Renault confirment

Appel Racing Point : McLaren renonce, Ferrari et Renault confirment
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du 70e Anniversaire
Catégorie Course
Équipes Mercedes
Auteur Jake Boxall-Legge