George Russell, Williams FW43B, Max Verstappen, Red Bull Racing RB16B
Prime
Formule 1 GP de Hongrie
Opinion

Le GP de Hongrie révélateur d'un potentiel problème pour 2022

Le Grand Prix de Hongrie 2021 n'a peut-être pas été un festival de dépassements, mais il restera longtemps dans les mémoires comme l'une des meilleures courses de l'ère moderne de la Formule 1. De quoi faire réfléchir les responsables du championnat, qui cherchent désespérément à faciliter les dépassements.

En un clin d'œil et au prix de quelques accrochages dans le premier virage, le Grand Prix de Hongrie 2021 s'est transformé en une course de Formule 1 vraiment passionnante. Les conséquences de ce carambolage, le départ en solo de Lewis Hamilton, le calme olympien d'Esteban Ocon sous la pression de Sebastian Vettel et le travail défensif admirable de Fernando Alonso ont contribué au spectacle dans un après-midi qui ne sera pas oublié de sitôt.

Mais bien que nous ayons eu droit à quelque chose de divertissant, la course n'a pas été une partie de plaisir pour ceux qui ont pris le départ. En effet, la frustration des pilotes s'étant retrouvés piégés derrière des voitures plus lentes était palpable. Et en raison des virages serrés et sinueux du Hungaroring, il y avait peu d'espoir de voir un dépassement.

Article précédent Newey a été "très déçu" par le rejet des "nouvelles preuves"
Article suivant Alpine rassure malgré un stock d'échappements à la limite

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse