Pourquoi Hamilton a échappé à une sanction au départ du GP du Mexique

partages
commentaires
Pourquoi Hamilton a échappé à une sanction au départ du GP du Mexique
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
31 oct. 2016 à 10:57

Le pilote britannique n'a pas fait l'objet d'une sanction des commissaires après avoir coupé dans l'herbe au premier freinage à Mexico. Ce sont les données télémétriques qui ont conduit à cette décision.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid bloque une roue dans le premier virage devant Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 et Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid et Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid sur la grille
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 fête sa victoire sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid mène derrière la voiture de sécurité
Le départ de la course

Après l'extinction des feux, et au bout de la ligne droite de 900 mètres, Lewis Hamilton a bloqué ses roues au freinage avant de tirer tout droit dans l'herbe. Cette manœuvre ne l'a pas empêché de sortir en tête du premier tour, avant l'intervention de la voiture de sécurité suite aux incidents en milieu de peloton. 

Nombreux sont ceux qui se sont interrogés quant à l'absence de sanction pour le pilote Mercedes, notamment après la pénalité de cinq secondes qui a été infligée à Max Verstappen pour un incident similaire en fin de course. 

Selon les informations de Motorsport.com, le directeur de course Charlie Whiting et les commissaires sportifs ont rapidement eu la conviction que Hamilton n'avait tiré aucun avantage de l'incident au départ. Le fait que le triple champion du monde ait ralenti, comme cela a été prouvé par la télémétrie à laquelle ils ont eu accès, leur a permis d'estimer qu'il ne devait pas être sanctionné. 

À l'inverse, dans le cas de Max Verstappen, les commissaires ont considéré que le Néerlandais avait pu conserver sa position grâce à son passage dans l'herbe avant de regagner la piste. C'est ce qui a entraîné la pénalité de cinq secondes le privant de sa place sur le podium.

Le contact entre Verstappen et Rosberg

Lors du départ, un autre incident a fait l'objet d'une enquête des commissaires. Au premier virage, un contact s'est produit entre Verstappen et Nico Rosberg, forçant le pilote Mercedes à quitter la piste tout en conservant finalement sa deuxième place. 

Cet accrochage a été étudié de près par la direction de course, avant que, finalement, aucune sanction ne soit prononcée. Les commissaires aurait estimé que le pilote Red Bull n'avait en effet pas laissé suffisamment de place à son adversaire, mais que l'Allemand avait également conservé sa place après avoir coupé le deuxième virage. 

Avec Jonathan Noble

Prochain article Formule 1
Räikkönen - Le dernier arrêt ? Une erreur mais nous avons tenté

Previous article

Räikkönen - Le dernier arrêt ? Une erreur mais nous avons tenté

Next article

Vettel a présenté ses excuses à Charlie Whiting

Vettel a présenté ses excuses à Charlie Whiting