Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"
Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Par :

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Alors que Red Bull possède la Formule 1 la plus rapide de 2021, il est quelque peu inapproprié de décrire certains circuits comme favorisant une équipe plutôt qu'une autre. Après tout, avec le meilleur package global, l'équipe dans cette position s'attend à être le leader sur toutes les pistes que le championnat visite.

Mais l'idée que le Hungaroring soit considéré comme un "circuit Red Bull" vient de la raison pour laquelle l'équipe a le package le plus rapide de 2021 : la RB16B a simplement plus d'appui et le circuit du GP de Hongrie est réputé pour récompenser les voitures ayant les meilleures performances aérodynamiques et atténuer le déficit du moteur. Après les performances dominantes de Red Bull à Monaco et à Bakou, avec un peu d'aide de Charles Leclerc dans le premier cas, l'épreuve de ce week-end revient à des vitesses plus faibles et à un appui plus important, ce qui renforce les chances du leader du championnat... sur le papier.

partages
commentaires
Averse en Russie : qui a tiré son épingle du jeu ? Prime

Averse en Russie : qui a tiré son épingle du jeu ?

De Lando Norris à Yuki Tsunoda en passant par Lewis Hamilton et Charles Leclerc, voici comment les écuries et pilotes ont (plus ou moins bien) géré l'averse survenue à la fin du Grand Prix de Russie.

Montoya rappelle à Norris son expérience d'Interlagos en 2001

Juan Pablo Montoya insiste énormément sur la confiance décuplée que va gagner Lando Norris malgré sa victoire manquée à Sotchi.

Comment Mercedes a convaincu Hamilton de rentrer au stand

D'abord réticent à l'idée de chausser les pneus intermédiaires à la fin du Grand Prix de Russie, Lewis Hamilton a été convaincu grâce à des éléments clairement adressés par son équipe.

Leclerc : Juste "une question de temps" pour Norris

Charles Leclerc sait toute la difficulté qu'il y a dans la perte d'une première victoire en F1, mais ne doute pas de l'avenir radieux qui attend Lando Norris.

McLaren : Norris sera "encore plus fort" après l'échec de Sotchi

Selon Andreas Seidl, directeur de McLaren, le crève-cœur vécu par Lando Norris au Grand Prix Russie sera bien vite surmonté.

Pénalité moteur : Hamilton y échappera-t-il ?

La gestion de la fiabilité prend des airs de casse-tête pour Mercedes avant le sprint final dans la course au titre.

À Sotchi, McLaren n'a pas seulement failli dans ses prévisions météo

De retour à son usine de Woking cette semaine, McLaren lance une enquête approfondie sur la succession d'événements qui a fait dérailler ses espoirs de victoire au Grand Prix de Russie.

Stats Russie 2021 - McLaren-Ferrari-Williams, comme au bon vieux temps

Retrouvez les statistiques marquantes du Grand Prix de Russie 2021 de Formule 1, qui a notamment vu les trois écuries historiques de la Formule 1 signer un triplé en qualifications.

Formule 1
27 sept. 2021
Hülkenberg "intéressé" par un test en IndyCar, selon Carpenter

Article précédent

Hülkenberg "intéressé" par un test en IndyCar, selon Carpenter

Article suivant

Sainz change de moteur après une alerte chez Ferrari

Sainz change de moteur après une alerte chez Ferrari
Charger les commentaires