Pourquoi il fallait réguler les arrêts aux stands
Prime
Formule 1 Analyse

Pourquoi il fallait réguler les arrêts aux stands

Par :
Co-auteur:
Pierre Megel

Les dirigeants de la Formule 1 ont surpris tout le monde avant le Grand Prix de Styrie, en révélant que les arrêts aux stands seraient désormais surveillés pour supprimer ceux jugés trop rapides.

Préoccupée par le fait que les équipes avaient commencé à automatiser certains de leurs processus, étant donné la régularité avec laquelle le temps d'arrêt de deux secondes était atteint et même battu, la FIA a publié une directive technique qui entrera en vigueur à partir du Grand Prix de Hongrie.

Cette directive s'en prend à l'équipement des arrêts au stand, et plus particulièrement à une clause du règlement technique (l'article 12.8.4) qui stipule que "tout système de capteurs ne peut agir que de manière passive". On en déduit que certaines équipes ont pu trouver des failles dans ce règlement. Nous savons que les écuries disposent de systèmes qui relient leurs pistolets aux portiques des stands et au système de feux de signalisation qui signale au pilote qu'il doit s'élancer lorsque l'arrêt au stand est considéré comme terminé.

partages
commentaires

Related video

Ricciardo sur sa santé mentale : "On pourrait appeler ça un burn-out"

Daniel Ricciardo pense avoir vécu un burn-out dans les derniers mois de la saison, s'estimant même heureux de ne pas avoir été courtisé par une écurie de pointe pour 2023.

La F1 envisage un "DRS inversé" dans le projet aéro 2026

Le projet d'aérodynamique active de la F1 en vue de la saison 2026 pourrait inclure la mise en place d'une sorte de handicap pour les leaders des courses afin d'empêcher les victoires trop faciles.

Ezpeleta : "Nous copions de la F1 ce que nous pouvons copier"

Très lié à la Formule 1 ces dernières années, le MotoGP s'en inspire ouvertement et partage les mêmes objectifs afin de rendre la discipline toujours plus attractive.

McLaren nomme Palou comme pilote de réserve

Álex Palou va faire partie des pilotes de réserve de l'écurie McLaren lors de la saison 2023 de Formule 1.

McLaren a lancé une campagne de recrutement pour gommer ses faiblesses

McLaren a lancé ces derniers mois une importante campagne de recrutement visant à renforcer ses départements d'ingénierie et aérodynamique, afin d'accompagner ses efforts pour retrouver les sommets en Formule 1.

Bientôt des écrans à la place des rétroviseurs en F1 ?

L'augmentation de la taille des rétroviseurs des Formule 1 pour la saison 2023 met à nouveau en évidence un problème de visibilité auquel sont confrontés les pilotes depuis plusieurs années. Et si la solution se trouvait dans les écrans ?

Horner : Le succès de Red Bull en 2022 "fait mal" à la concurrence

Pour Christian Horner, le succès éclatant de Red Bull lors de la saison 2022 a "fait mal" à ses rivaux mais ne doit pas être de nature à laisser l'équipe se reposer sur ses lauriers.

Le jour où Häkkinen a compris qu'il ne reviendrait pas

Le 30 novembre 2006, Mika Häkkinen reprenait le volant d'une Formule 1 lors d'un test avec McLaren. Le Finlandais visait bel et bien un retour mais a finalement renoncé.

Formule 1
30 nov. 2022
Aston Martin devrait modifier sa livrée pour la TV
Article précédent

Aston Martin devrait modifier sa livrée pour la TV

Article suivant

Testant des réglages "extrêmes", Mazepin est "perdu"

Testant des réglages "extrêmes", Mazepin est "perdu"