Pourquoi le premier départ du GP d'Australie a été annulé

partages
commentaires
Pourquoi le premier départ du GP d'Australie a été annulé
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
26 mars 2017 à 17:00

Charlie Whiting, le directeur de course de la Formule 1 a expliqué les raisons derrière l'annulation de la première procédure de départ du Grand Prix d'Australie, qui l'a raccourci d'un tour.

Ce départ avorté a donné lieu, comme le veut le règlement, à un second tour de formation et à un raccourcissement de la distance de course d'un tour, la portant à 57 boucles.

Deux éléments ont conduit à cette décision : une hésitation de Sergio Pérez quant à son emplacement sur la grille et l'affichage d'un avertissement concernant un potentiel problème avec Daniil Kvyat.

Whiting a expliqué, pour Motorsport.com, qu'il n'était en conséquence pas totalement certain que lancer la course était sûr. "J'ai avorté le départ parce qu'il y avait de l'incertitude, et je veux toujours être certain [...] que tout va bien avant de presser le bouton de départ."

"D'abord, Pérez s'est arrêté sur le mauvais emplacement mais, après quelques secondes à cette place, il a commencé à avancer. Et, dans le même temps, le commissaire responsable du panneau lumineux derrière la voiture de Kvyat a pressé le bouton jaune qui indique un problème."

"Ni moi, ni mes collègues de la direction de course n'ont pu voir de problème donc j'ai senti que l'option la plus sûre était d'annuler et de les renvoyer faire un autre tour de formation."

La raison de l'alerte concernant la Toro Rosso n'est pas claire, mais elle pourrait être liée au fait que la STR12 du Russe a été victime d'un petit incendie sur la grille pendant que l'équipe travaillait encore dessus.

"Il était clair sur la vidéo qu'il n'y avait pas de problème avec la voiture de Kvyat ou qu'il n'avait fait aucun signal, donc ça a pu être de la nervosité de la part du commissaire. Ça n'explique pas totalement pourquoi le bouton a été pressé, mais les gens font parfois des choses inexplicables sous la pression."

"Dans tous les cas, cependant, le principal est qu'il y avait de l'incertitude concernant la sécurité pour donner le départ, donc il a été avorté. Aucun pilote pilote n'était responsable, ainsi aucun pilote n'a reçu l'ordre de démarrer des stands."

Avec Jonathan Noble

Prochain article Formule 1
GP Australie - Les 25 meilleures photos de la course

Previous article

GP Australie - Les 25 meilleures photos de la course

Next article

Wolff - "La Ferrari était la plus rapide aujourd'hui"

Wolff - "La Ferrari était la plus rapide aujourd'hui"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités