Pourquoi quatre pilotes ont été réprimandés pour des t-shirts

Michael Masi, le directeur de course, explique ce qui a poussé la FIA à réprimander quatre pilotes ayant porté des t-shirts pendant la cérémonie d'avant-course au Grand Prix de Hongrie.

Pourquoi quatre pilotes ont été réprimandés pour des t-shirts

Pour avoir porté des t-shirts lorsqu'il ne le fallait pas, Sebastian Vettel, Carlos Sainz, Lance Stroll et Valtteri Bottas ont tous été convoqués par les commissaires et ont tous été réprimandés. Cette sanction d'apparence insignifiante a pourtant une certaine importance, car l'accumulation de trois réprimandes entraîne automatiquement un recul de dix places sur la grille de départ lors de la course suivante.

Il a été reproché à trois de ces pilotes de ne pas avoir enlevé leur t-shirt We Race As One et à Vettel d'avoir porté un t-shirt arc-en-ciel "Same Love" lors de la seconde partie de la cérémonie d'avant-course, celle où est joué l'hymne du pays organisant la course. Les pilotes incriminés ont expliqué aux commissaires qu'ils avaient oublié d'enlever leur t-shirt en raison de l'agitation régnant avant le départ.

Lire aussi :

La convocation de Vettel, Sainz, Stroll et Bottas pour un tel motif a provoqué une pluie de critiques sur les réseaux sociaux, mais Michael Masi, le directeur de course, est catégorique : tous les pilotes connaissent cette règle et doivent s'y plier.

"Plus tôt cette année, nous avons clarifié les choses", a-t-il indiqué. "Et à la suite d'une discussion interne avec la FIA et la F1, nous avons convenu que nous continuerions à donner à tous les pilotes la possibilité d'avoir un moment pour montrer leur soutien à leur manière à We Race as One, mais que l'hymne national devrait être respecté avec les pilotes portant tous leur combinaison de course."

"Il a donc été précisé qu'une fois [la partie We Race As One] terminée, les pilotes devraient retirer leur t-shirt ou tout autre signe pour écouter l'hymne national dans leur tenue de course."

"C'est comme ça depuis un certain temps, et cela s'est produit pour la première fois [en Hongrie]. Il n'y avait pas seulement Sebastian, tous ont reçu une réprimande pour ne pas avoir suivi les instructions du directeur de course. [Les instructions] ont été respectées par un certain nombre de personnes, y compris les délégués et moi-même. C'était une infraction et c'est pourquoi [les pilotes] ont été réprimandés."

On peut alors se demander si un recul sur la grille de départ causé par une réprimande extra-sportive n'est pas une sanction disproportionnée. Motorsport.com a posé cette question à Masi, et l'intéressé à répondu que seules "deux réprimandes sportives et une extra-sportive" déclenchaient une pénalité. "Trois réprimandes extra-sportives ne provoquent pas [de pénalité]", a-t-il assuré.

partages
commentaires
Honda va vérifier si le moteur fissuré de Verstappen peut être réparé
Article précédent

Honda va vérifier si le moteur fissuré de Verstappen peut être réparé

Article suivant

Gasly auteur d'une belle remontée : "Ça aurait pu être mieux"

Gasly auteur d'une belle remontée : "Ça aurait pu être mieux"
Charger les commentaires