Pourquoi Renault quitte la Formule E, selon Abiteboul

partages
commentaires
Pourquoi Renault quitte la Formule E, selon Abiteboul
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
21 nov. 2017 à 14:16

Renault va quitter la Formule E à la fin de la saison 2017-18, une étape cruciale dans le développement du Losange en Formule 1, selon son directeur général Cyril Abiteboul.

Logo Renault
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS17
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 lors de la conférence de presse
Sebastien Buemi, Renault e.Dams
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS17
Nicolas Prost, Renault e.Dams

Renault a pourtant connu un certain succès dans le championnat tout électrique, remportant les trois titres des équipes et une couronne chez les pilotes avec Sébastien Buemi. Le constructeur français va néanmoins laisser la place à la marque sœur Nissan dans la collaboration avec l'écurie e.dams à partir de la campagne 2018-19.

Plus qu'une question de ressources, il s'agit là d'une façon de réaffirmer l'engagement de Renault en Formule 1, qui est plus que jamais une priorité, alors que le Losange vise le podium pour 2018 et le titre dès 2020.

"Je pense qu'il était plus important, d'un point de vue corporate, de se focaliser", déclare Cyril Abiteboul pour Motorsport.com. "Ce n'était pas un problème de ressources, car franchement, nous pouvions nous permettre financièrement d'être impliqués dans ces deux sports. C'est plus d'un point de vue stratégique et marketing."

"Nous sommes en F1 et nous l'adorons, mais nous y sommes aussi pour une raison : un projet marketing. Donc il était important d'affirmer nos intentions en interne, mais aussi en externe sur tous les marchés de Renault que nous développons."

"Nous avons diverses options quand il s'agit de de tirer parti du sport auto, et il était important que tout le monde soutienne le projet F1. C'était crucial, en particulier à ce stade du championnat. Et au même moment, en parallèle, Nissan a pris la décision de venir, donc cela a créé une fantastique opportunité pour l'alliance d'assurer une transition en douceur de l'un à l'autre."

Renault e.dams entamera début décembre sa quatrième campagne en Formule E, où l'équipe a déjà remporté 15 ePrix, soit un taux de réussite de près de 50%.

Quant à Renault Sport F1 Team, l'écurie d'Enstone est en lutte pour la sixième place du championnat des constructeurs, quatre points derrière Toro Rosso, avec deux longueurs d'avance sur Haas, à un Grand Prix de la fin de la saison.

Propos recueillis par Jonathan Noble

 
Prochain article Formule 1
Sirotkin devrait rouler avec Williams lors des tests d'Abu Dhabi

Previous article

Sirotkin devrait rouler avec Williams lors des tests d'Abu Dhabi

Next article

Photos - Haie d'honneur pour Hamilton dans les usines Mercedes

Photos - Haie d'honneur pour Hamilton dans les usines Mercedes

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités